Station 03

en-tête station 3 illumina

Îlot, photo, frigo (plutôt qu’auto-boulot-dodo !)

au parvis de l’Église Saint-Roch

À la fois communautaire et artistique, l’Îlot Fleurie était un organisme hors du commun, sans domicile fixe. L’espace urbain autogéré implanté dans le quartier Saint-Roch au début des années 1990, était composé d’artistes et de citoyen.nes. Lieu de rassemblement intergénérationnel et de mixité sociale, il a marqué profondément la mémoire des gens qui l’ont fréquenté jusqu’à sa fermeture en 2007. Durant près de vingt ans, l’Îlot Fleurie a compté un nombre incalculable de protagonistes et a laissé une profonde empreinte affective au centre-ville. Jardin sous l’autoroute, marge à la beauté rebelle, l’Îlôt Fleurie était porteur d’optimisme : non parce qu’il donnait espoir de promesses futures, mais parce qu’il offrait un hiatus dans le temps présent, une place à partager maintenant, à la fois originale et commune. Afin de lui rendre hommage et de commémorer l’implication conviviale qu’elles partageaient là avec d’autres, les artistes Julie Picard et Hélène Matte ont puisé dans les archives de l’Ilôt Fleurie un éventail de souvenirs. L’album photo qu’elles en font est, à l’image de l’organisme, des plus inusités et révélateurs.

Les artistes tiennent à remercier les personnes qui ont contribué aux archives photographiques : Bernard Bastien, Louis Audet, Martin April, François G. Couillard, Christian Gravel, Jacinthe Lessard L., Serge Lessard, ainsi que nombreux photographes anonymes.

Merci au Comité Frigo de l’Engrenage et au Centre VU; à Véronique Isabelle, Vincent Drouin, Denis Thibeault, Jérôme Gourdeau et Marie-Noëlle Béland.

 

Lien avec le parcours

Au cours des ateliers « Memoria mix » du projet Illumina réalisés dans quatre organismes communautaires et réunissant chercheurs.es, intervenants.es et participants.es, un évènement culturel a été plusieurs fois mentionné comme partie de la mémoire collective de Saint-Roch et il occupe une place unique : l’Îlot Fleurie. Premier geste d’art social d’envergure axé sur le collaboratif et la solidarité intracommunautaire dans ce quartier à cette époque aimé et non aimé, la rencontre d’artistes, d’intervenant.es, de gens de tous âges et de tous horizons s’est imposée, entre autres, par des installations, des concerts, des repas collectifs, de la poésie, du partage. Retour sur l’Îlot Fleurie qu’Illumina remet en scène et aimerait voir revivre…

Artistes invitées

Matte et Picard Hélène Matte et Julie Picard

Hélène Matte

Hélène Matte est une poète indisciplinaire et une travailleuse culturelle depuis plus de vingt ans à Québec.Elle est un « électron libre » aux multiples talents : écrivaine, commissaire et médiatrice, performeure et artiste visuelle, mère de famille et citoyenne. Sa pratique investit les notions de voix, de rencontre et d’art-action. Elle a réalisé des expositions et des performances ailleurs dans le monde, mais agit également au niveau local où elle initie des projets de médiation culturelle. Détentrice d’une maîtrise en arts visuels et d’un doctorat en Littérature, art de la scène et de l’écran de l’Université Laval, elle a publié des dizaines d’articles dans des revues culturelles québécoises, ainsi que des recueils de poésie. Elle a plus d’une trentaine de courts-métrages à son actif en tant que productrice, réalisatrice ou poète-narratrice. Plusieurs de ceux-ci ont été projetés dans des festivals internationaux et ont été lauréats de mention et de prix.

Julie Picard

Julie Picard est une artiste active depuis le tournant du millénaire. Son travail fait l’objet d’une monographie présentant un corpus d’œuvres de papier de 1998 à 2014, intitulée Mettre sur papier. Elle est lauréate du Prix Videre relève Ville de Québec et a reçu la médaille d’or en sculpture aux Sixièmes Jeux de la Francophonie à Beyrouth. Son travail a été présenté au Québec, ailleurs au Canada, en France, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et au Liban. Représentée par la Galerie a, ses œuvres font partie de collections privées, institutionnelles et muséales. Elle a été artiste invitée au Symposium international d’art contemporain de Baie Saint-Paul en 2021.

Julie Picard et Hélène Matte ont été administratrices au CA de l’Îlot Fleurie plusieurs années et co-coordonnatrices de l’évènement d’art actuel Émergences en 2001 et 2002.

 

Logos

Station 3 en image: Un frigo collectif qui évoque la mémoire d’une action artistique sociale d’envergure.

 

Image de la station parvis – parcours illumina

Funding / Support / Partners

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord