CIUSSS Capitale nationale logo

Alexandre Bureau,
Ph.D.

Chercheur, Centre de recherche CERVO
Professeur titulaire, Département de médecine sociale et préventive, Faculté de médecine
Université Laval


Développement de méthodes statistiques permettant d’identifier les causes génétiques de maladies complexes.

Plusieurs maladies psychiatriques ont des causes complexes, qui incluent des facteurs génétiques parfois nombreux, et des contributions environnementales importantes.  De plus, les symptômes associés aux différentes maladies psychiatriques sont parfois variables d’un individu à l’autre.  L’équipe du Pr Alexandre Bureau vise à développer et à appliquer des méthodes statistiques pour identifier les gènes impliqués dans ces maladies complexes.

Les approches statistiques développées par le Pr Bureau permettent d’analyser des génomes entiers de personnes affectées par des maladies psychiatriques et des membres de leur famille.  Ce type d’analyse génétique complexe permet de détecter des variations génétiques rares qui sont associées aux maladies.

Les études du Pr Bureau ont récemment permis d’étayer la thèse de la contribution de deux gènes aux dimensions maniaques et dépressives des troubles de l’humeur.  Ce type d’analyse a également permis d’identifier des facteurs génétiques impliqués dans le suicide, la dyslexie et le développement de la schizophrénie.

L’utilité des méthodes développées par le Pr Bureau ne se limite pas qu’aux troubles psychiatriques complexes.  Son équipe contribue également à des études sur d’autres phénomènes complexes, comme la croissance fœtale et les malformations faciales. 

L’identification des gènes impliqués dans les maladies complexes constitue un moyen d’identifier des cibles thérapeutiques potentielles et d’améliorer la prédiction du risque de maladie. Les travaux récents du Pr Bureau visent à évaluer l’utilité des connaissances accumulées sur la génétique de la schizophrénie et du trouble bipolaire pour prédire le risque de ces maladies chez des enfants de parents atteints.    


Je développe des méthodes statistiques pour les analyses de données visant à identifier les causes génétiques de maladies complexes dans des études familiales, en exploitant les avantages de ce type de devis. Des méthodes que je développe prennent aussi en compte des phénotypes multidimensionnels et les effets de plusieurs gènes simultanément ainsi que les interactions entre des gènes et des facteurs environnementaux.


Sébastien Boies, étudiant à la maîtrise en biostatistique.


Levallois, P., Y. Giguere, M. Nguile-Makao, M. Rodriguez, C. Campagna, R. Tardif and A. Bureau (2016). "Disinfection by-products exposure and intra-uterine growth restriction: Do genetic polymorphisms of CYP2E1or deletion of GSTM1 or GSTT1 modify the association?" Environ Int 92-93: 220-231.

Nguile-Makao, M, and Bureau, A. Semi-Parametric Maximum Likelihood Method for Interaction in Case-Mother Control-Mother Designs: Package SPmlficmcm. Journal of Statistical Software 2015, 68(10):1-17. CRAN R package: SPmlficmcm

Bureau, A and Duchesne, T. On the validity of within-nuclear-family genetic association analysis in samples of extended families. Stat Appl Genet Mol Biol 2015, 14 : 533-549.

Bureau, A, Croteau, J, Couture, C, et al. Estimating genetic effect sizes under joint disease-endophenotype models in presence of gene-environment interactions. Front Genet 2015, 6: 248.

Gross, JA, Bureau, A, Croteau, J, et al. A Genome-Wide Copy Number Variant Study of Suicidal Behavior. PLoS One 2015, 10(5): e0128369.

Mascheretti, S, Bureau, A, Trezzi, V, et al. An assessment of gene-by-gene interactions as a tool to unfold missing heritability in dyslexia. Hum Genet 2015, 134(7): 749-760.

Bureau, A, Younkin, S, Parker, MM, et al. Inferring rare disease risk variants based on exact probabilities of sharing by multiple affected relatives. Bioinformatics 2014, 30(15): 2189-2196. CRAN R package: RVsharing

Bureau, A., Parker, M.M., Ruczinski, I, et al. Whole exome sequencing of distant relatives in multiplex families implicates rare variants in candidate genes for oral clefts. Genetics 2014, 197(3): 1039-1044.

Bureau, A, Croteau, J, Chagnon, YC, et al. Extension of the generalized disequilibrium test to polytomous phenotypes and two-locus models. Frontiers in Genetics 2014, 5: Article 258. CRAN R package: fat2Lpoly

Bureau, A, Chagnon, YC, Croteau, J, et al. Follow-up of a Major Psychosis Linkage Site in 13q13-q14 Reveals Significant Association in Both Case-Control and Family Samples. Biol Psychiatry 2013, 74(6).

Mascheretti, S, Bureau, A, Battaglia, et al. An Assessment of Gene-by-Environment Interactions in Developmental Dyslexia-Related Phenotypes. Genes Brain Behav 2013, 12(1):47-55.

Bureau, A, Croteau, J, Mérette, C, et al. Detection of Phenotype Modifier Genes Using Two-Locus Linkage Analysis in Complex Disorders Such as Major Psychosis. Human heredity 2012, 73(4): 195-207.

Labbe, A, Bureau, A, Moreau, I, et al. Symptom dimensions as alternative phenotypes to address genetic heterogeneity in schizophrenia and bipolar disorder. Eur J Hum Genet 2012, 20(11):1182-8.

Labonté, B, Suderman, M, Maussion, G, Navaro, L, Yerko, V, Mahar, I, Bureau, A, et al. Genome-wide Epigenetic Regulation by Early-Life Trauma. Archives of general psychiatry 2012, 69(7): 722-31.

Tayeb, A, Labbe, A, Bureau, A, and Merette, C. Solving genetic heterogeneity in extended families by identifying sub-types of complex diseases. Comput Stat 2011, 26(3): 539-560. CRAN R package: LCAextend

Bureau, A, Croteau, J, Tayeb, A, et al. Latent class model with familial dependence to address heterogeneity in complex diseases: adapting the approach to family-based association studies. Genet Epidemiol 2011, 35: 182-189.


Article “Bureau, A., Dupuis, J., Falls, K., Lunetta, K.L., Hayward, B., Keith, T. and Van Eerdewegh, P. (2005). Identifying SNPs predictive of phenotype using Random Forests. Genet Epidemiol, 28(2): 171-82”. 246 citations. La présentation orale d'une partie de ce travail au congrès de 2002 de l'International Genetic Epidemiology Society a été nominée pour le prix Neel.


Mots-clés: 

Analyse génétique familiale, Données multi-dimensionnelles, Épidémiologie génétique, Schizophrénie, Statistique calculatrice, Statistique génétique, Trouble bipolaire


Alexandre Bureau

 
 
(418) 663-5741 x4780

 
 

2601 Chemin de la Canardière
Québec (Québec)
G1J 2G3
Canada


Bureau: 
F-4539

 
 
 
 

Publications

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI

Admin