CIUSSS Capitale nationale logo

Andréanne Sharp,
PhD

Audiologiste clinicienne depuis 2016, Andréanne Sharp est nouvellement professeure adjointe au Département de réadaptation. Experte en réadaptation audiologique chez l'adulte, elle enseignera aux étudiants de la toute nouvelle maîtrise en audiologie.  Passionnée par la recherche et emplie d'un profond désir d'améliorer la vie des personnes malentendantes, elle a fait son doctorat au sein du Laboratoire de recherche en neurosciences auditives du professeur François Champoux à l'Université de Montréal. Elle a ensuite poursuivi des études postdoctorales dans le célèbre laboratoire du Dr Robert Zatorre à l'Université McGill. C'est son parcours musical qui lui a donné l'idée innovante de développer des projets de recherche mettant en lien audiologie et musique. Dans sa pratique clinique en audiologie partout au Québec, elle a rencontré de nombreux patients se plaignant de difficultés à percevoir la musique avec leurs aides auditives. Elle a donc vu la nécessité de développer de nouveaux outils de réadaptation pour cette population. Selon elle, la solution à ce problème commençait par l'exploration des autres sens. C'est pourquoi elle a développé un gant permettant de transmettre la musique de façon tactile. Cet outil technologique lui a permis d'étudier la perception musicale chez les individus présentant une surdité profonde. En tant que professeure, Andréanne Sharp espère poursuivre le développement des connaissances dans le domaine de la réadaptation adulte en étudiant les limitations qu'entraîne la surdité sur les plans de la communication, des loisirs et des déplacements. Pour ce faire, le premier volet de son programme de recherche consiste à étudier les mécanismes fondamentaux liés à la communication, à la perception de la musique et aux déplacements chez l'individu normal ainsi que celui qui a suivi un entraînement musical. Ces nouvelles connaissances fondamentales sont nécessaires au développement de nouveaux outils de réadaptation utilisables par les cliniciens. Le deuxième volet de son programme de recherche vise à étudier les effets de la surdité sur les capacités liées à la perception de la musique afin de proposer des solutions de réadaptation. Parmi ces solutions sont envisagés le développement d'ajustements plus adéquats des outils compensatoires déjà existants pour les individus présentant une surdité (appareil auditif ou implant cochléaire) et le développement de nouveaux outils technologiques de réadaptation (par exemple, des aides vibrotactiles) afin de permettre aux personnes malentendantes de faire une meilleure analyse de la scène auditive. La professeure souhaite aussi mesurer l'effet d'un entraînement auditif (par exemple, musical) sur les habiletés auditives centrales afin de développer des outils utilisables en réadaptation.


Sharp, A., Turgeon C, Johnson A.P., Pannasch S., Champoux F., & Ellemberg D. (2020). Congenital deafness leads to altered overt oculomotor behaviors. Frontiers in Neurosciences, 14.

Sharp, A., Bacon B.A., & Champoux, F. (2020). Enhanced tactile identification of musical emotion in the deaf. Exprimental Brain Research, 1-8.

Sharp, A., Houde, M.S., Bacon B.A., & Champoux, F. (2019). Musicians show better auditory and tactile identification of emotions in music. Frontiers Psychology, 10, 1976.

Sharp, A., Houde, M.S., Maheu, M., Ibrahim, I., & Champoux, F. (2019). Improve tactile frequency discrimination in musicians. Experimental brain research, 237(6), 1575-1580.

Sharp, A., Landry, S.P., Maheu, M., & Champoux, F. (2018). Deafness alters the spatial mapping of touch. PloS one, 13(3), e0192993.



 
 
418 663-5741 poste 8701

 

2601 Chemin de la Canardière Québec (Québec) G1J 2G3 Canada


Bureau: 
S-2124

Publications récentes

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord