CIUSSS Capitale nationale logo

Archives - 2008


2008-12-04

Des chercheurs parviennent à suivre des mouvements de cellules souches dans les os d'animaux vivants grâce à la biophotonique

Des chercheurs parviennent à suivre des mouvements de cellules souches dans les os d'animaux vivants grâce à la biophotonique

Grâce à des techniques d'imagerie faisant appel à la photonique, des chercheurs sont parvenus à suivre l'implantation et les déplacements de cellules souches dans la moelle osseuse de souris vivantes. Daniel Côté, professeur au Département de physique, génie physique et optique, et membre du Centre de recherche Université Laval-Robert Giffard, et une équipe composée de chercheurs de l'Université Harvard et de l'Université du Connecticut présentent les détails de ce tour de force technologique dans le numéro du 4 décembre de la revue Nature. «Il a fallu une bonne combinaison de biologie, de technologie et d'huile de coude pour obtenir des images nettes de ces cellules dans un os du crâne de souris, mais nous y sommes arrivés», résume le professeur Côté.

Le reste de l'article de Jean HAMANN, tiré d'Au fil des évènements du 4 décembre 2008, ici 


2008-11-10

Remise de la bourse de la Fondation Robert-Giffard

Remise de la bourse de la Fondation Robert-Giffard

La Fondation Robert-Giffard, toujours fière de contribuer à la relève scientifique dans la recherche de pointe sur les causes et les traitements des maladies mentales, a remis le 23 octobre dernier, à la soirée bénéfice "Vins et festins des premières nations", une bourse de 15 000 $ à M. Thomas Del’guidice, étudiant de l'équipe du Dr Martin Beaulieu du Centre de recherche Université Laval-Robert-Giffard. La Fondation désirait ainsi souligner l’avancement des travaux de M. Del’guidice.


 


2008-10-03

À la une de l'Actualité médicale :

À la une de l'Actualité médicale :

Médecin spécialiste et chercheur : une expèce en voie d'extinction, article du Dr Michel Maziade paru dans l'Actualité Médicale du 26 septembre 2008.


Les références cités dans cet article :

Wyngaarden, James B. The clinical investigator as an endangered speciesThe New England Journal of Medicine, vol 301, no 23, 1254-1259, 1979. 

 Gill, Gordon N. The end of the physician-scientist? American Scholar, vol 53, 353-368, 1984.

 The clinician-investigator interface in psychiatry: I- Values and problemsCanadian Journal of Psychiatry, vol 34, no 5, 361-363, 1989.

 Roy, Claude C. Survival of clinical scientist. Clinical & Investigatative Medicine, vol 20, no 4, 283-288, 1997.

 Nathan, David G. Clinical research. Perceptions, reality, and proposed solutions. JAMA, vol 280, no 16, 1427-1431,1998.

 Rosenberg, Leon E. Physician-scientists – endangered and essentialScience, vol 283, 331-332, 1999.

 Nathan, David G., Varmus, Harold E. The National Institutes of Health and clinical research: a progress report. Nature Medicine, vol 6, no 11, 2000.

 Nathan, David G. Careers in translational clinical research – historical perspectives, future challenges. JAMA, vol 287, no 18, 2424-2427, 2002.

 Ley, T.J., Rosenberg, L.E. Removing career obstacles for young physician-scientists – loan-repayment programs. The New England Journal of Medicine, vol 346, no 5, 368-374, 2002.

 Honer, William G., Linseman, Mary Ann. The physician-scientist in Canadian psychiatryJ Psychiatry Neurosci, vol 29, no 1, 2004.

Institut canadien d’information sur la santé. Sondage national 2004 auprès des médecins : Questionnaire concernant les étudiants en médecine.

Ley, T.J., Rosenberg, L.E. The physician-scientist career pipeline in 2005. Build it, and they will come. JAMA, vol 294, no 11, 1343-1351, 2005.

Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS), Nombre de médecins actifs selon le groupe d’âge et la catégorie, Québec, 1976 à 2004, Juillet 2005. 

Institut canadien d’information sur la santé. Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2005, Base de données médicales Scott’s, Octobre 2006. 

 

 

 


2008-09-27

Distinction

Distinction

Le Dr Michel Maziade qui s'est récemment vu remettre le prix J.M. Cleghorn par l'Association des psychiatres du Canada. Ce prestigieux prix lui a été décerné en reconnaissance de l'excellence de sa recherche et de son leadership en psychiatrie clinique au Canada.

Me Jean-Paul L'Allier, président du conseil d'administration de la NeuroCité, M. Réjean Cantin, président du conseil d'administration du Centre de recherche Université Laval Robert-GifFard et le Dr Simon Racine, directeur général du Centre hospitalier Robert Giffard, joignent leur voix pour féliciter le Dr Michel Maziade qui s'est récemment vu remettre le prix J.M. Cleghorn par l'Association des psychiatres du Canada. Ce prestigieux prix lui a été décerné en reconnaissance de l'excellence de sa recherche et de son leadership en psychiatrie clinique au Canada.

Ce prix souligne sa vision de la collaboration interdisciplinaire et de recherche qui l'a conduit à fonder et diriger le réputé Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard et à développer la NeuroCité. Grâce à ce projet d'envergure, la région de Québec bénéficiera d'investissements de l'ordre de 250 millions de dollars qui permettront la création de 2 000 emplois. La NeuroCité a pour mission d'accélérer la recherche de pointe sur le neurone, le cerveau et les maladies du cerveau et de transmettre le haut savoir par l'enseignement et la formation.

(Journal Le Soleil, 29 septembre 2008


2008-08-04

« Le trouble bipolaire, pour ceux qui en souffrent et leurs proches»


Nouvelle publication des Éditions La Semaine

par Marie-Josée Filteau, M.D., FRCPC
et Jacques Beaulieu, écrivain médical

La psychiatre Marie-Josée Filteau est directrice de la clinique Marie Fitzbach, chercheuse clinicienne au Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard et professeure associée de clinique à l’Université Laval. Avec l’aide de Jacques Beaulieu, écrivain médical, ce livre se veut une façon de venir en aide à ceux qui souffrent du trouble bipolaire, mais aussi à ceux qui côtoient une personne qui en est atteinte. 

«Tout le monde connaît des hauts et des bas. Mais pour un certain pourcentage de la population, il ne s’agit pas de périodes plus réjouissantes et d’autres plus ternes, mais de véritables montages russes d’émotions. En réalité, tant les hauts que les bas adoptent des dimensions parfois extrêmes. Voilà, dans sa plus simple expression, une description de ce qu’on appelait autrefois la psychose maniacodépressive et que l’on nomme plus justement aujourd’hui : le trouble bipolaire.»

Le livre sera disponible en librairie et les profits iront, en partie, à la Fondation l’Auberivière. Le lancement officiel sera effectué lors d’un 5 à 7, le 9 septembre, dans les locaux de l’organisme Revivre. 

 


2008-08-01

 

Journée scientifique « Approche cognitive dans l'étude des pathologies »

La 5e édition de la Journée scientifique « Approche cognitive dans l'étude des pathologies » s'est tenue le 20 juin dernier au pavillon Félix-Antoine-Savard. Cette journée a été organisée en collaboration avec le Groupe de recherche en psychologie cognitive, l'École de psychologie de l'Université Laval et le Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard. L'objectif était de réunir étudiants, professeurs et collaborateurs de recherche dont les intérêts portent sur l'application ou le développement de paradigmes de la psychologie cognitive dans l'étude de diverses pathologies (par exemple, schizophrénie, autisme, TDAH, démence).

Ce fût une réussite pour tous !

- Le comité organisateur 

 


2008-04-29

Lancement de deux programmes en biophotonique

La faculté des sciences et de génie (FSG) compte offrir dès l’automne les premiers programmes de maîtrise et de doctorat en biophotonique du Canada. Ces deux programmes, dont l’élaboration a exigé quatre années de travail, seront dirigés par Paul De Koninck. Il faut également noter la collaboration de Cédric Lopez, coordonnateur du centre de neurophotonique du CRULRG, de Daniel Côté, titulaire de la chaire de recherche du Canada en biophotonique et de Yves De Koninck. Pour en savoir plus :


2008-04-15

Igor Timofeev a obtenu la prestigieuse subvention de ‘chercheur national’ du FRSQ

Igor Timofeev a obtenu la prestigieuse subvention de ‘chercheur national’ du FRSQ

Igor Timofeev a obtenu la prestigieuse subvention de ‘chercheur national’ du Fonds de la recherche en santé Québec pour son projet intitulé «Transmission synaptique dans le système thalamocortical pendant le sommeil, l’éveil et l’épilepsie».


2008-04-15

Philip Jackson a obtenu une subvention du FRSQ

Philip Jackson a obtenu une subvention du FRSQ

Philip Jackson a obtenu une subvention du Fonds de la recherche en santé Québec dans le cadre du programme Échanges FRSQ / Inserm (France) - missions de courte Durée pour son projet intitulé «Études cliniques et électrophysiologiques des liens entre troubles de la théorie de l’esprit et de l’empathie chez les patients schizophrènes à différents stades de la pathologie». De plus, il a obtenu une subvention de nouveau chercheur des Instituts de recherche en santé du Canada pour son projet «The Cerebral Representation of Pain in Self and in Others». 


2008-04-15

Charles Morin a obtenu une subvention du Fonds de la recherche sur la société et la culture

Charles Morin a obtenu une subvention du Fonds de la recherche sur la société et la culture

Charles Morin a obtenu une subvention du Fonds de la recherche sur la société et la culture dans le cadre du programme Soutien aux équipes de recherche pour son projet intitulé «Validation empirique de traitements psychologiques et transfert des connaissances».

 


2008-04-15

Les étudiants se distinguent également!

Trois nouveaux boursiers parmi les étudiants au CRULRG

Evelyne Matteau, étudiante de la Dr Martine Simard, se mérite une bourse de doctorat des IRSC. (Projet : Étude de la validité de la Mattis Dementia Rating Scale dans la détection des troubles cognitifs légers: diagnostic différentiel des possibles états précliniques des démences neurodégénératives d'origine corticale et souscorticale). 

Simon Beaulieu-Bonneau, étudiant du Dr Charles M Morin, se mérite une bourse de doctorat des IRSC. (Projet : Somnolence, fatigue et fonctionnement diurne suite à un traumatisme craniocérébral).

Danny V Jeyaraju, étudiant du Dr Luca Pelligrini, se mérite une bourse de doctorat des IRSC. (Projet: Functional and genetic characterization of the mitochondrial PARL phosphatase MIPAP, a molecular switch governing PARL activity in mitochondria morphology regulation). 

 


2008-04-15

Un outil pour faciliter l’évaluation des articles scientifiques

Un outil pour faciliter l’évaluation des articles scientifiques

Simon Duchesne et son collègue Pierre Jannin, de l’INSERM en France, proposent une méthode pour améliorer la productivité du processus de révision d’articles scientifiques dans une récente édition de la revue NeuroImage.

Duchesne S, Jannin P. Proposing a manuscript peer-review checklist. Neuroimage. 2008 Feb 15;39(4):1783-7.

http://www.aufil.ulaval.ca/articles/aide-memoire-pour-reviseurs-6962.html 

 


2008-03-28

Sonder les voies sensorielles de transmission de la douleur à l’aide de la lumière : des mécanismes ioniques aux traitements thérapeutiques.


Trois chercheurs, -un biophycisien, un physiologiste et un chimiste- conjuguent leurs efforts afin de développer de nouvelles approches expériementales pour étudier, à l’aide de la lumière, les mécanismes cellulaires et moléculaires qui sous-tendent la transmission de la douleur. La douleur chronique est un des problèmes majeurs en médecine moderne alors que la plupart des traitements disponibles ne sont pas très efficaces.

Développer de nouveaux traitements pour le soulagement de la douleur, et notamment de la douleur chronique, nécessite de comprendre le fonctionnement des cellules les plus complexes du corps humain, les cellules nerveuses,. En effet, ces cellules constituent des microcircuits extrêmement intriqués qui permettent, au niveau cellulaire, l'intégration de l'information sensorielle et, au niveau des réseaux neuronaux, une action coordonnée.

Les techniques d'imagerie permettent d'investiguer ces mécanismes complexes avec une très grande acuité, de manière non invasive, et à un niveau sub-cellulaire, permettant par exemple, de suivre en temps réel le mouvement de molécules ciblées dans les différents compartiments neuronaux. Il importe toutefois d’affiner davantage ces méthodes. C’est ce que proposent les trois chercheurs à l'origine de cette subvention en créant de nouveaux outils d’imagerie cellulaire qui exploiteront des percées technologiques récentes en sciences des nanomatériaux et en optique/photonique. Ces chercheurs vont notamment mettre sur pied un labotatoire pour la conception et la caractérisation de nouvelles nanosondes fluorescentes pour le marquage moléculaire, de nouveaux systèmes de microscopie à haute résolution temporelle pour l’imagerie cellulaire de tissus vivants et un système de triage cellulaire à haute performance pour étudier les mécanismes transcriptionnels et post-transcriptionnels spécifiques à certaines sous-populations neuronales.

Ces chercheurs ont développé chacun dans leur domaine une expertise à la pointe de l'avant-garde, et dont la complémentarité permet de maximiser leurs recherches. En combinant les connaissances de Mohamed Chahine sur le fonctionnement des canaux ioniques, celles d’Yves De Koninck sur les mécanismes neurochimiques de l'intégration de l'information nerveuse dans la moelle épinière, et celles de Denis Boudreau sur le développement de nouvelles nanosondes optiques pour une application biologique, cette subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation et du gouvernement du Québec permettra de soutenir une équipe et une approche multidisciplinaires focalisées sur la compréhension des mécanismes cellulaires et moléculaires de l'intégration de l'information nerveuse dans les voies sensorielles impliquées dans la transmission de la douleur. Leurs travaux de recherche permettront ainsi de découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques, et d’accélérer le développement de nouveaux médicaments pour le traitement et le soulagement de la douleur chronique. 


2008-02-12

Une percée majeure dans le domaine de la maladie bipolaire

 

Après plus de trente ans d'utilisation du lithium comme principal traitement de la maladie bipolaire, ou syndrome maniaco-dépressif, son mode d'action est progressivement mis à jour. Le Dr Martin J. Beaulieu, détenteur d'une chaire de recherche du Canada au Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard (CRULRG) à Québec, et ses collègues de l'équipe du Dr Marc G. Caron, de l'Université Duke à Durham en Caroline du Nord, ont récemment publié dans la prestigieuse revue scientifique Cell un mécanisme cellulaire qui pourrait enfin expliquer le mode d'action du lithium sur le comportement. Cela pourrait mener à de nouvelles formes de traitement. De plus, ces résultats trouvent un prolongement dans une autre découverte, celle-ci sur l'action de la sérotonine, publiée aussi en janvier par le Dr Beaulieu et ses collaborateurs de Duke dans le Proceedings of the National Academy of Sciences des États-Unis (PNAS). Cette deuxième publication démontre des mécanismes d'actions communs entre le lithium et la sérotonine, un neurotransmetteur modulé par les antidépresseurs.

« C'est véritablement une percée majeure que celle du Dr Beaulieu, souligne le Dr Michel Maziade, directeur scientifique du CRULRG et président de la NeuroCité. Ces nouvelles technologies mèneront à de nouvelles formes de traitement de cette maladie qui touche 1 % de la population québécoise et canadienne. Nous sommes d'autant plus fiers d'avoir cette année rapatrié des États-Unis ce jeune chercheur québécois de renom afin de pousser la recherche sur le neurone, le cerveau et les maladies du cerveau. »

« Le Dr Beaulieu a désormais accès, grâce au CRULRG et à la NeuroCité, à un réseau de chercheurs d'élite, des partenariats et associations uniques entre l'entreprise privée, le milieu universitaire et la communauté scientifique », poursuit le Dr Maziade. 

La découverte

Lorsqu'ils sont activés par la dopamine, les récepteurs dopaminergiques de type D2 induisent une cascade d'événements moléculaires responsables de la réponse du neurone, notamment en conduisant à la formation d'un complexe de signalisation composé du récepteur D2, de kinases et de phosphatases maintenus ensemble par une protéine appelée béta-arrestin 2. Les chercheurs ont montré que le lithium affecte le comportement de souris modifiées génétiquement en interférant avec des mécanismes de signalisation induits par l'activation des récepteurs dopaminergiques. Les comportements exhibés par ces souris modifiées génétiquement rappellent ceux observés chez un patient ayant pris des drogues comme les amphétamines, une drogue employée pour simuler les comportements maniaques et psychotiques.

Utilisant une lignée de souris dépourvues de béta-arrestin 2, les chercheurs ont observé que plusieurs des effets liés à l'activation du récepteur D2 avaient disparu. « Nous avons alors cherché à savoir si les effets du lithium résultaient d'une interaction avec le complexe récepteur-kinases-phosphatases, lui-même dépendant de la béta-arrestin 2, souligne le Dr Beaulieu. Et nous avons observé que le lithium déstabilise de manière sélective ce complexe. »

« Bien que ce mécanisme d'action n'explique pas tous les effets thérapeutiques du lithium, cette découverte représente une avancée très importante pour le développement de médicaments au mode d'action similaire, mais sans les désagréables effets secondaires du lithium », ajoute le Dr Beaulieu.

En plus de sa chaire de recherche du Canada, le Dr Beaulieu bénéficie d‘octrois des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de la National Alliance for Research on Schizophrenia and Depression (NARSAD).

À propos du Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard

Le CRULRG a pour mission d'accélérer le développement de la science et de la technologie sur le neurone, le cerveau et les maladies du cerveau. Les activités du CRULRG ont plus que doublé depuis cinq ans, elles atteignent 10 M$ par an en octrois scientifiques obtenus nationalement et internationalement. Le CRULRG compte 400 membres chercheurs, étudiants en formation à la maîtrise et au doctorat et personnel hautement qualifié.

À propos de la NeuroCité

La NeuroCité est un complexe privé, industriel et académique de calibre international, en interaction avec le Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard. La NeuroCité vise à accroître le retour sur l'investissement sociétal en science et ses applications, en diminuant la durée de développement de nouvelles technologies afin d'accélérer leur entrée sur les marchés commerciaux. La NeuroCité agit comme catalyseur des activités scientifiques déjà solidement implantées dans le secteur d'Estimauvile de la ville de Québec.

 


2008-01-23

Pallier le manque de lumière chez les travailleurs de nuit ?

Pallier le manque de lumière chez les travailleurs de nuit ?

Baccalauréat en biologie médicale de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) en poche, Alexandre Sasseville entreprend des études de maîtrise, puis un doctorat en neuroscience à l’Université Laval, pour lequel il reçoit d’ailleurs une bourse de l’IRSST. Rapidement, il s’intéresse aux rythmes circadiens, à la luminothérapie et aux troubles du sommeil chez les travailleurs de nuit, dans la perspective d’améliorer leur qualité de vie.

Voir le texte complet ici 


2008-01-22

Congrès de neurophotonique 2008

Congrès de neurophotonique 2008

L’école d’été en imagerie Frontiers in Neurophotonics 2008 qui aura lieu au CRULRG à Québec du 18 au 24 Mai 2008 sera l'opportunité de rencontrer des chercheurs et étudiants du monde entier afin d'apprendre et de discuter les dernières avancées portant sur l'imagerie des cellules vivantes, le tout dans un contexte expérimental.

Au cours de cette édition 2008, l'école d'été offrira un mélange de cours donnés par des experts en photonique et neuroscience ainsi que d'expériences réalisées directement par les participants dans nos laboratoires sur des systèmes optiques avancés pour détecter, mesurer, manipuler et suivre les phénomènes moléculaires dans les cellules vivantes.

Les sujets abordés lors de l'école d'été incluront (en anglais):
 

  • Tracking cell migration and maturation in live brain slices
  • Video-rate multimodal imaging in vivo
  • Coherent Anti-stokes Raman Scattering microscopy
  • Imaging protein trafficking in and out of dendritic spines
  • Single membrane receptor tracking
  • Fluorescence lifetime approaches
  • Photobleaching and Photoactivation techniques


Les inscriptions sont limitées et ouvertes jusqu’au 22 février 2008. Vous trouverez de plus amples renseignements sur les inscriptions le site https://neurophotonics.ca/

Contact:
Cedric Lopez, PhD
Coordonnateur– Centre de neurophotonique | CRULRG – Bureau F-5577
2601 Chemin de la Canardière - Québec (QC) G1J 2G3 (Canada) 

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI

Admin