CIUSSS Capitale nationale logo

Archives - 2014

 


2014-12-09

Profession : bio-informaticien

Profession : bio-informaticien

Lisez cette entrevue de Simon Hardy du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec du site BUZZons.ca : Profession : bio-informaticien 

2014-12-04

Annonce de la journée scientifique du CRIUSMQ

Annonce de la journée scientifique du CRIUSMQ

La journée scientifique du centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mantale aura lieu de le 16 janvier prochain à la salle Adéline-Gauvin. En voici l'horaire :
8h30-8h45: Arrivée des participants (Salle Adéline-Gauvin)
9h-11h00: Présentations orales de toutes les affiches (2 minutes/affiche)
11h00-12h00: Conférences des stagiaires postdoctoraux
13h00-16h00: Présentation des affiches et évaluation par les membres du jury (Salle Marie-Renouard)

Vous pouvez télécharger l'affiche ici.
Bienvenue à tous!

2014-11-28

Découverte importante dans la lutte contre la SLA de l'équipe Kriz-Julien

Découverte importante dans la lutte contre la SLA de l'équipe Kriz-Julien

Une molécule contenue dans le ginseng indien parvient à ralentir la progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) chez des souris transgéniques exprimant cette maladie. C'est ce que démontrent les chercheurs Priyanka Patel, Jean-Pierre Julien et Jasna Kriz, de la Faculté de médecine et du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec, dans un récent numéro de la revue scientifique Neurotherapeutics.

La SLA, aussi connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig, se caractérise par une dégénérescence des neurones qui gèrent l'activité musculaire. Cette atteinte des neurones moteurs, dont les premières manifestations surviennent à l'âge adulte, entraîne un affaiblissement progressif des bras et des jambes, suivi d'une paralysie musculaire et, quelques années plus tard, de problèmes respiratoires graves qui conduisent à la mort. Il n'existe encore aucun traitement pour freiner cette maladie qui frappe de 5 à 7 personnes par population de 100 000.

Lire l'article complet du Fil ici 
2014-11-04

Le Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec classé troisième au Canada

Le Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec classé troisième au Canada

Dr Yves De Koninck, directeur du Centre de recherche de l’IUSMQ, se réjouit de cette reconnaissance : « Ce classement démontre que notre centre de recherche se situe comme l'un des trois principaux centres de recherche en neurosciences et santé mentale au pays. C’est notamment grâce au leadership reconnu des chercheurs et à la grande qualité de leurs travaux que le centre s’est taillé une renommée enviable au plan international. Ce progrès exceptionnel résulte d’approches transdisciplinaires et transtechnologiques abordant, sous différents angles, l’étude du cerveau et des syndromes neurologiques et psychiatriques. Ce caractère unique d’intégration consolidera le Centre de recherche dans les prochaines années comme un leader en recherche translationnelle en neurosciences et santé mentale, permettant ainsi de soutenir l’espoir des personnes vivant avec un problème de santé mentale, ainsi que leurs proches. »
Télécharger le communiqué de l'IUSMQ ici
Télécharger le document de Research Infosource inc. ici 
2014-09-25

Simon Chamberland, récipiendaire d'une bourse SfN

Simon Chamberland, récipiendaire d'une bourse SfN

Le chapitre SfN de Québec est fier d’annoncer l’obtention de la bourse de voyage SfN pour étudiants gradués à Simon Chamberland, étudiant au PhD en neurobiologie du laboratoire de Dr Katalin Toth. Cette bourse de voyage comprend également une inscription gratuite pour Simon au congrès annuel de la SfN qui aura lieu cette année à Washington D.C. du 15 – 19 novembre. Félicitations Simon! 
2014-09-25

20e Conférence internationale de MICCAI à Québec en 2017

20e Conférence internationale de MICCAI à Québec en 2017

On peut remercier le Dr Simon Duchesne pour cette nouvelle des plus positives pour Québec. Reconnu pour ses recherches dans les domaines de la neuroimagerie et de la maladie d’Alzheimer, très impliqué dans de nombreuses associations québécoises et internationales, cet ingénieur biomédical a piloté ce dossier de candidature de main de maître. Lors du Congrès 2013 à Nagoya au Japon, il a su convaincre le comité exécutif de MICCAI de tenir la Conférence de 2017 à Québec. Il était accompagné de M. Jocelyn Guertin, délégué au Centre des congrès de Québec.
Le Dr Duchesne est chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, professeur adjoint et codirecteur de la recherche au Département de radiologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval ainsi que directeur du Consortium d’imagerie en neurosciences et santé mentale de Québec. À la tête d’une équipe multidisciplinaire, il recherche et développe des solutions logicielles d’aide au diagnostic pour résoudre les problèmes criants en neuropsychiatrie. Il s’intéresse à la détection précoce et au suivi des patients atteints de démences, particulièrement celle causée par la maladie d’Alzheimer.
La province de Québec compte l’une des plus importantes concentrations de chercheurs et de spécialistes de l’imagerie médicale en Amérique du Nord. Cette expertise se reflète au sein du comité organisateur de Québec qui comprend, en plus du Dr Duchesne, des représentants de l’Université de Sherbrooke et de l’Université McGill. S’ajoutent aussi des représentants de l'Université de Rennes 1 et du MIT de Boston.
2014-09-16

3,3M$ de Brain Canada pour la Plateforme canadienne de neurophotonique

3,3M$ de Brain Canada pour la Plateforme canadienne de neurophotonique

Le Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ), en partenariat avec d'autres institutions canadiennes, recevra 3,3M$ de Brain Canada (http://braincanada.ca) afin de mettre en place et de gérer la Plateforme canadienne de neurophotonique, ce pour les trois prochaines années. La plateforme sera administrée à partir du Centre de recherche de l'IUSMQ, qui agira comme maître d'oeuvre de l'initiative. Le projet vise à développer, tester et promouvoir de nouveaux outils issus de la neurophotonique qui mettent la puissance de l'optique et de la photonique au service des neurosciences et de la recherche sur le cerveau.
Trois installations principales constitueront le coeur de cette collaboration: le Centre de neurophotonique (IUSMQ/Université Laval), une installation d'ingénierie optogénétique de protéines (Université d'Alberta) et une installation de vecteurs viraux (IUSMQ/Université Laval). Les universités de Colombie-Britannique, de Calgary, d'Alberta, d'Ottawa, ainsi que McGill, Dalhousie et l'Université Laval participeront aux essais des différentes technologies développées par la plateforme nationale sur des modèles in vivo.
Lisez ici le communiqué officiel

2014-09-15

Entrevue d'Yves De Koninck par Le Devoir

Entrevue d'Yves De Koninck par Le Devoir

L’année dernière, Yves De Koninck avait signé, avec d’autres chercheurs, un article paru dans la revue Nature Neuroscience qui annonçait la découverte d’un mécanisme biologique lié à l’hypersensibilité. Un médicament développé dans la foulée pour traiter la douleur chronique a depuis fait l’objet d’une entente avec l’entreprise pharmaceutique Roche, qui y voit plutôt un potentiel pour diminuer des symptômes de l’autisme et qui effectuera des tests d’efficacité pour éventuellement mettre en marché la molécule. « Ça démontre que la recherche ouvre des horizons inattendus », lance M. De Koninck.
Lire la suite de l'entrevue ici.
2014-09-11

Quatre chercheurs du centre participent à un projet national sur la neurodégénérescence associée au vieillissement.

Quatre chercheurs du centre participent à un projet national sur la neurodégénérescence associée au vieillissement.

I Les Instituts de recherche en santé du Canada investiront 31,5M$ au cours des cinq prochaines années pour financer les travaux du Consortium canadien sur la neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV). L'annonce en a été faite le 10 septembre à Montréal par la ministre de la Santé, Rona Ambrose, à la veille du Sommet Canada-France sur la démence. Des partenaires publics et privés, dont le Fonds de recherche du Québec – Santé, ajouteront environ 24M$ à cette somme.
«Il s'agit de la plus grande initiative canadienne en recherche sur la neurodégénérescence et le vieillissement, un projet concret pour apporter des solutions aux maladies neurodégénératives et un grand pas en avant», estime le professeur Simon Duchesne, de la Faculté de médecine, qui est étroitement associé au projet. Dix autres chercheurs de l'Université font partie de l'équipe du consortium. Il s'agit de Michèle Aubin, Nicolas Dupré, Jasna Kriz, Jean-Pierre Julien, Robert Jr Laforce et Danielle Laurin, de la Faculté de médecine, Edeltraut Kröger, de la Faculté de pharmacie, Carol Hudon et Philippe Landreville, de l'École de psychologie, et Philippe Voyer, de la Faculté des sciences infirmières. 
Voir l'article du journal Le Fil
2014-09-02

Une interview de la Dre Nancie Rouleau

Une interview de la Dre Nancie Rouleau

Jean-François Cliche du journal Le Soleil interview la Dre Rouleau au sujet des "âges types" associés à certains troubles du cerveau.
Lire l'entrevue ici.

 


2014-08-28

Entrevue du Dr Martin Beaulieu

Entrevue du Dr Martin Beaulieu

Voyez une entrevue qu'a donnée le Dr Martin Beaulieu dans le cadre du prix de l'IMHRO qu'il a reçu le mois dernier.
VIsionnez l'entrevue sur le site de l'IMHRO.

 


2014-08-28

Le "Ice Bucket Challenge" du Dr Jean-Pierre Julien

Le

Le Dr Jean-Pierre Julien est en ce moment en campagne de levée de fonds pour la Société SLA Québec.  Dans le but de ramasser des fonds et de lancer le défi à d'autres chercheurs dans le domaine, nous organisons notre propre "Ice Bucket Challenge", vendredi le 29 août à 12h.  Vous devez donc vous présenter pour 12h, à la porte G-1384, dans la cour arrière des usagers.
Vous pouvez faire un don directement sur le site de la Société SLA Québec ou bien parrainer les jambes de Jean-Pierre au défi Roulez pour la SLA, en cliquant sur ce lien.
Au plaisir de prendre une douche froide avec vous!

*** Mise à jour ! ***
Voir le film du challenge ici !
2014-07-15

Le CINQ reçoit une subvention de Neuro Canada

Le CINQ reçoit une subvention de Neuro Canada

Le communiqué du CINQ :
Nous sommes heureux et fiers d’annoncer que le Consortium d’imagerie en neurosciences et santé mentale de Québec (CINQ) a obtenu une subvention de la Fondation Neuro Canada dans le cadre de son programme hautement compétitif de Soutien aux Plateformes Technologiques. Un montant de 150 000$ réparti sur trois ans est ainsi octroyé au CINQ, à parts égales, par Neuro Canada et le Centre de recherche de I’Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ).
Cette subvention permettra au CINQ de supporter ses activités actuelles, d’augmenter le nombre de ses formations théoriques et pratiques, d’inviter davantage de conférenciers et de financer un programme d’école d’été en neuroimagerie.
Le CINQ remercie Neuro Canada ainsi que le CRIUSMQ pour leur appui financier, soutenant ainsi la mission de développer la neuroimagerie dans la région de Québec. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous continuons à faire notre marque dans ce domaine de pointe afin de réaliser notre ambition: devenir un des principaux pôles de recherche en neuroimagerie au Canada.

À propos du CINQ : www.cinq.ulaval.ca  À propos de Neuro Canada : www.braincanada.ca  À propos du centre du Centre de recherche de l’IUSMQ : www.institutsmq.qc.ca 
2014-07-09

Découverte d’une méthode pour effacer la douleur

Découverte d’une méthode pour effacer la douleur

Une étude publiée dans la revue Nature Neuroscience par Yves De Koninck et Robert Bonin, deux chercheurs de l’Université Laval, révèle qu’il est possible d'atténuer la sensibilité à la douleur par une méthode qui consiste à réveiller celle-ci pour ensuite l’effacer. Cette découverte pourrait mener au développement d’une nouvelle façon de soulager la douleur chronique.  
Les chercheurs œuvrant à la Faculté de médecine de l’Université Laval et à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ) se sont inspirés de travaux sur la mémoire menés il y a une quinzaine d’années. Ceux-ci avaient révélé que lorsqu'un souvenir est activé, son encodage neurochimique est temporairement déverrouillé. Le recours à un produit empêchant la reconsolidation neurochimique du souvenir a pour effet de l'effacer de la mémoire.
Ils ont voulu savoir si un mécanisme similaire existait pour l'encodage neurochimique de la douleur. Pour ce faire, ils ont injecté de la capsaïcine, la molécule du piment fort qui provoque la sensation de brûlure, dans la patte de 24 souris. Cette intervention, qui ne cause aucun dommage physique, a enclenché un mécanisme d'hypersensibilité à la douleur qui s'accompagne d'une synthèse de protéines dans la moelle épinière. Après l'injection, la pression que les souris pouvaient tolérer sur leur patte n'était plus que le tiers de ce qu'elle était auparavant.
Trois heures plus tard, les chercheurs ont administré une deuxième dose de capsaïcine aux souris ainsi qu'un produit qui inhibe la synthèse protéique. L'hypersensibilité s'est alors rapidement estompée. En deux heures à peine, la pression tolérée sur la patte est remontée à 70 % de ce qu'elle était au départ. 
Le chercheur Yves De Koninck souligne le fait que « lorsque l'inhibiteur protéique est administré sans injection de capsaïcine, l'hypersensibilité subsiste. La seconde injection de capsaïcine semble nécessaire pour rendre instable la sensibilité à la douleur et pour modifier sa consolidation neurochimique. Le défi consiste maintenant à trouver un inhibiteur protéique qui est non toxique et qui cause peu d'effets secondaires chez l'humain », conclut-il.
Yves De Koninck est professeur de psychiatrie et neurosciences à l’Université Laval et directeur scientifique de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec. Quant à Robert Bonin, il est postdoctorant au laboratoire d'Yves De Koninck et travaille sur les mécanismes de développement de la douleur chronique.

Texte du journal Le Fil
2014-07-09

Une étoile montante en santé mentale

Une étoile montante en santé mentale

L'International Mental Health Research Organization (IMHRO) a nommé le professeur Jean Martin Beaulieu, de la Faculté de médecine, parmi ses deux étoiles montantes en recherche pour 2014. Cette distinction, désignée sous le nom IMHRO/Johnson & Johnson Rising Star Award, s'accompagne d'une bourse de 250 000 $ sur trois ans. 
Ce prix encourage un chercheur qui mène des travaux prometteurs pouvant conduire à la création de nouveaux médicaments pour traiter des maladies mentales comme le trouble bipolaire, la schizophrénie et la dépression majeure. 
Grâce à ces fonds, le professeur Beaulieu testera, in vitro et chez des animaux de laboratoire, le potentiel thérapeutique de petites molécules qu'il a isolées lors de ses travaux antérieurs. Ces molécules pourraient avoir des effets comparables au lithium sans engendrer d'effets secondaires importants. Le professeur Beaulieu mène ses travaux au Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec.

Les détails sur le site officiel du prix
Texte du journal Le Fil

2014-06-27

La plus haute note pour le Centre de recherche de l’Institut

La plus haute note pour le Centre de recherche de l’Institut

Dans le cadre du renouvellement du financement du Centre de recherche, en début d’année 2014, le FRQS a évalué la performance de celui-ci en termes de réalisations scientifiques, de capacité de développement et de retombées potentielles, tant au niveau local, national qu’international.
« Nous sommes très fiers de cette reconnaissance du FRQS. Cela confirme notre position de chef de file en neurosciences et en santé mentale au Québec et bien au-delà. Notre équipe de recherche travaille avec passion à percer les mystères du cerveau afin de soigner la maladie mentale. Il s’agit de l’un des plus grands défis que la science moderne doit relever et nous disposons de toute l’expertise et l’infrastructure pour y parvenir» a indiqué le Dr Yves De Koninck, directeur scientifique du CRIUSMQ.

Faits saillants du rapport d’évaluation du FRQS
Le Centre de recherche prend le virage de la recherche transdisciplinaire, capable de passer de la molécule et de la cellule jusqu’au patient. La collaboration et l’interaction entre les chercheurs travaillant à tous ces niveaux est remarquable.
Le CRIUSMQ est reconnu en particulier pour sa capacité exceptionnelle à mettre ensemble des chercheurs de plusieurs disciplines, comme la physique et la neurobiologie. La Chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) en neurophotonique (l’utilisation de la lumière pour étudier certaines parties du cerveau), un projet de plus de 20 M$, en est un exemple. Cette chaire deviendra un pôle international de recherche de pointe sur les biomarqueurs et le diagnostic précoce des maladies mentales.
Le CRIUSMQ jouit d’une réputation internationale très enviable dans plusieurs domaines des neurosciences et de la santé mentale qui attire des chercheurs très prometteurs et de haut calibre. Ainsi, plusieurs étudiants internationaux de cycle supérieur sont attirés par le CRIUSMQ.
Des projets d’expansion et de rénovation majeurs sont en cours avec l’émergence de jeunes chercheurs de grand talent.
Le FRQS reconnaît la qualité, la quantité et l'impact global exceptionnels de la recherche et des publications du Centre de recherche.
Le FRQS souligne le succès extraordinaire du Centre à attirer un financement important pour la rénovation, le recrutement et l'expansion dans des directions stratégiques.
2014-06-17

Mise en candidature des "SfN Chapter Graduate Student and Postdoctoral Fellow Travel Awards"

Mise en candidature des

Le chapitre de Québec de la SfN annonce le concours des 'SfN Chapter Graduate Student and Postdoctoral Fellow Travel Awards'. Il est important de noter que la mise en candidature se fera en 2 étapes :
  1. Soumettre sa candidature par courriel au chapitre SfN de Québec à l’adresse suivante : mario.methot@crulrg.ulaval.ca (date limite : 24 juin à midi). Seules les candidatures reçues avant cette date seront considérées, sans exception. Le dossier de candidature doit comporter les éléments suivants : SfN biosketch (voir site web SfN à l’adresse ci-bas pour tous les détails), le résumé soumis à la SfN, ainsi qu’une lettre de recommandation d’une page de votre directeur de recherche.
  2. Le comité de sélection du chapitre SfN de Québec choisira parmi les candidatures reçues et soumettra son 1er choix dans chaque catégorie à la SfN. C’est ensuite la SfN qui fera le choix final parmi les nominations reçues pour attribuer un certain nombre de bourses de voyage.

Pour connaître tous les détails sur ce concours, svp consultez ce lien.

2014-06-16

M. Bergeron et M. Gagnon reçoivent un Prix Cerveau en tête

M. Bergeron et M. Gagnon reçoivent un Prix Cerveau en tête

Marc Bergeron a reçu le Prix Cerveau en tête Marlene-Reimer de l’année au 8ème congrès annuel de l’Association canadienne des neurosciences. Ce prix est remis au gagnant du prix Cerveau en tête de l’année s’étant le plus distingué. Les prix Cerveaux en tête sont remis par les Instituts de Neurosciences, Santé mentale et toxicomanie des IRSC et visent à récompenser l’excellence de la recherche faite au Canada par des étudiants et des stagiaires dans tous les domaines et toutes les disciplines de l’institut.
Marc Bergeron partage ce prix avec Martin Gagnon, co-premier auteur de l’article primé publié dans Nature Medicine (Gagnon, Bergeron, et al.). Sur la photo, Marc est entouré d’Yves De Koninck, son superviseur, et de Sam David, président de l’Association canadienne des neurosciences.
2014-06-16

Guillaume Lavertu, Lauréat santé

 Guillaume Lavertu, Lauréat santé

Bravo à Guillaume Lavertu, étudiant au doctorat à l’Université Laval sous la supervision d’Yves De Koninck, qui a été nommé Étudiant chercheur étoile du mois de mai des Fonds de Recherche du Québec – Santé.
Article primé: Enhancing K–Cl co-transport restores normal spinothalamic sensory coding in a neuropathic pain model, publié dans: BRAIN, 137; 724-738, 2014.

2014-06-06

Chronophotonix dans la Presse

Les travailleurs de nuit ont pour la plupart mis en place des «trucs» pour combattre la fatigue et régulariser leur routine. Mais le défi de la productivité, voire de la sécurité, reste important. Chronophotonix croit détenir les appareils qui permettront à leur corps d'accepter une fois pour toutes l'inversion du jour et de la nuit.
L'entreprise établie à Québec est née des travaux de recherche du professeur Marc Hébert, de l'Université Laval, en 2006. Depuis, elle s'était surtout concentrée à poursuivre cette recherche.
(suite de l'article ici)

2014-05-30

Les neurosciences au service des jeux vidéo

Les neurosciences au service des jeux vidéo

En conférence de presse jeudi, le patron d’Ubisoft Québec Nicolas Rioux a parlé d’un véritable «St-Graal» pour l’industrie. La vice-rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours a ajouté que cela pourrait «renforcer le positionnement du Québec comme chef de file» dans le secteur du jeu vidéo.
La première partie de la recherche sera dirigée par Philip Jackson du Laboratoire en neurosciences sociales et cognitives. À l’aide de moniteurs, de capteurs sur la peau et de caméras vidéo, son équipe va mesurer les battements cardiaques, la sueur et l’enthousiasme du joueur.
Il affirme que c’est la première fois que l’industrie teste les jeux en misant ainsi sur la psychologie. En tant normal, on recoure plutôt au à l’analyse de données et à l’ingénierie.
Son confrère, Sébastien Tremblay, se concentrera par la suite sur l’interaction entre la machine et l’humain pour concevoir un algorithme capable de moduler le jeu aux émotions. Il a déjà dans le passé développé ce genre d’outil dans le secteur de l’aviation et de la sécurité publique.

Texte du journal Le Devoir
Texte du journal Le Soleil
Actualités - Ubisoft Québec
Faculté des sciences sociales
2014-05-22

Une contribution reconnue !

Une contribution reconnue !

The Foundation Fighting Blindness du Canada célèbre en 2014 son 40ème anniversaire de soutien à la recherche. Pour l’occasion, la Fondation a produit un cahier spécial intitulé « Celebrating 40 years of discovery » mettant en évidence quelques-uns des scientifiques qu’elle a supporté au cours de ces 40 années, et dont les découvertes  ont eu un impact à l’échelle mondiale, aidant à paver la voie vers des traitements pouvant préserver la vision.
L’équipe du Dr Gravel y est citée comme étant la première au monde à montrer que la prévention de l’apoptose des photorécepteurs affectés par la rétinite pigmentaire chez la souris permet de maintenir une vision fonctionnelle chez des animaux autrement destinés à la cécité. Ces travaux ont pavé la voie au développement (toujours en cours) du médicament  Renexus par la compagnie Neurotech.
Télécharger le cahier ici

2014-05-05

Histoire, art et neurosciences, 1, 2, 3, cerveau!

Histoire, art et neurosciences, 1, 2, 3, cerveau!

L'Institut ouvre ses portes, dans le cadre de la Semaine nationale de la santé mentale de 5 au 11 mai 2014.
Les 9 et 10 mai prochains, découvrez de nouvelles facettes de l’Institut lors du 24 heures de science, un événement provincial qui vise à faire connaître la science et la technologie au grand public.
En trois étapes, venez découvrir différentes facettes de l'organe le plus fascinant de tous, le cerveau!
D'abord, en compagnie de nos neuroscientifiques, remarquez comment votre corps fonctionne à l'électricité, puis observez des neurones vivants grâce à de puissants microscopes et lasers!
Remontez ensuite dans le temps et découvrez l'évolution de la psychiatrie, d'hier à aujourd'hui, à travers une exposition unique retraçant son histoire au Québec, au Musée Lucienne-Maheux.
Enfin, à la galerie d’art, venez contempler les œuvres et rencontrer les artistes de l’unique et magique programme Vincent et moi, en soutien aux artistes en arts visuels vivant avec la maladie mentale.
Réservations Vendredi 9 mai : réservé aux groupes scolaires Samedi 10 mai : pour le grand public - départs à 10h et 13h30 (durée:1h30)
Noémie Vanheuverzwijn 418-663-5000 p.6400 noemie.vanheu@institutsmq.qc.ca
Institut universitaire en santé mentale de Québec Entrée principale 2601, chemin de la Canardière, Québec
Entrée et stationnement gratuits
Pour toutes les activités dans votre région consultez le site: http://www.science24heures.com/
 
2014-03-25

Un prix d'excellence pour Célyne Bastien

Un prix d'excellence pour Célyne Bastien

Célyne Bastien, professeure titulaire, directrice des programmes de 1er cycle en psychologie et chercheure au CRIUSMQ a reçu un Prix d’excellence en enseignement pour s'être démarquée par son dynamisme, sa créativité, sa passion ainsi que par son dévouement envers les étudiants tout au long de l’année. 

2014-03-17

Daniel Côté publié dans Nature

Daniel Côté publié dans Nature

Les cellules souches du sang, qui donnent naissance chaque jour à des millions de globules blancs, globules rouges et plaquettes, se terrent quelque part dans la moelle osseuse. L'emplacement exact de leur niche est encore inconnu, mais les experts supposent qu'il s'agit de milieux pauvres en oxygène, question de rester en état de latence et de prévenir les dommages oxydatifs à l'ADN. Pas évident toutefois de débusquer les régions hypoxiques de la moelle osseuse d'un organisme vivant. C'est pourtant le tour de force qu'ont réalisé Daniel Côté, professeur au Département de physique, de génie physique et d'optique, et ses collègues des universités Harvard, de Boston et de Pennsylvanie. Cette équipe multidisciplinaire décrit comment elle y est parvenue dans un article publié le 2 mars dans le site de la revue Nature.
Voir l'article du Fil des évènements ici

2014-01-22

Invitation à Neurolinks 2e édition

Invitation à Neurolinks 2e édition

Le 25 février prochain se tiendra la deuxième édition de Neurolinks. C’est un événement de réseautage unique pour les étudiants des cycles supérieurs en biophotonique et en neurosciences qui veulent établir une liste de contacts professionnels avec des chercheurs industriels de la région. 
Créé à l’initiative du centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ) et de NanoULaval, cette activité permettra aussi aux participants de mieux connaître les principaux acteurs qui œuvrent dans leur domaine de recherche respectif.
Neurolinks se tiendra toute l’après-midi, soit le mardi 25 février dès 12h au :

IUSMQ Salle Adéline-Gauvain (J-1636) 2601, chemin de la Canardière Québec (Québec) G1J 2G3
Au courant de l’après-midi, les entreprises et les organismes subventionnaires invités présenteront brièvement leurs activités de recherche et expliqueront la définition de leur candidat idéal. Une séance de réseautage suivra ces présentations.  
Quelques nouveautés cette année: 
  1. Pour faciliter la participation étudiante sur le campus et du CHUL, un transport de navette nolisée sera organisé gratuitement (aller-retour) du stationnement du pavillon Alexandre-Vachon jusqu’au IUSMQ (hôpital Robert-Giffard).  
  2. Juste avant l’activité, de la pizza et des rafraichissements vous seront offerts. De plus en fin d’après-midi, durant la période de réseautage, il y aura un cocktail dînatoire, le tout offert gratuitement.
  3. Le comité de Neurolinks est fier de mentionner que cette activité est certifiée écoresponsable. Neurolinks s’engage activement à respecter les mesures adoptées par l’Université Laval en ce qui concerne les règles de bonnes gestions de développement durable pendant cette activité scientifique. Durant tout le processus organisationnel, plusieurs actions concrètes ont été prises afin de minimiser notre empreinte écologique! 

Afin de bien prévoir le nombre d’inscriptions, le comité organisateur vous demande de vous inscrire à cet évènement gratuit à cette adresse.

Le comité organisateur de Neurolinks!


Mario Méthot, PhD Professeur associé, Université Laval Coordonnateur du Centre de Neurophotonique et des programmes de Biophotonique CRIUSMQ 2601 chemin de la Canardière Québec, (Québec)  G1J 2G3 Tel. : (418) 663-5747 ext 4743 Télécopieur: 418-663-8756 Mario.Methot@crulrg.ulaval.ca
Audrey Chabrat Étudiante au doctorat, Université Laval, CRIUSMQ 2601 chemin de la Canardière Québec (Québec)  G1J 2G3 Tél. : 418-558-2370 chabrat.a@gmail.com
Philippe Dufour, M.Sc. Coordonnateur de NanoULaval Université Laval | Dept de chimie  Pav. : Alexandre-Vachon : 1045, Ave de la médecine, Québec (Québec) G1V 0A6  www.nano.ulaval.ca T. : (418) 656-2131 #7990  philippe.dufour@chm.ulaval.ca
2014-01-14

Concours de recrutement pour études supérieures à l’IUSMQ

Concours de recrutement pour études supérieures à l’IUSMQ

Des postes pour étudiants aux cycles supérieurs sont disponibles dans ces trois secteurs : neuroscience cliniques et cognitives, neurosciences intégratives, neurosciences cellulaires et moléculaires. Nous recherchons des étudiants et étudiantes très motivés ayant un diplôme universitaire (au moment de l'inscription) les qualifiant formellement pour entrer dans un programme de doctorat dans leur pays d'origine. Les candidats et candidates du Canada et des États-Unis possédant seulement un baccalauréat en sciences doivent avoir une expérience de laboratoire (ils peuvent d'abord entrer dans un programme de maîtrise en visant un transfert direct au doctorat après un an).
Parmi les nombreux domaines de recherche en neuroscience, le Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec a développé la Neurophotonique. Pour un avant-goût de cette science, regardez: http://youtu.be/FtkGSgtsWAY
Faites circuler l’information!
L’admission repose sur une procédure de sélection compétitive.
La date limite d'inscription est le 15 mars 2014. Les candidats et candidates les mieux classés seront invités à nos frais à une entrevue et une visite des laboratoires de l'IUSMQ en mai 2014.
Vous inscrire ici

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI