Article du Soleil concernant une nouvelle avenue thérapeutique contre l’Alzheimer

Yves De Koninck

« Même si la démonstration reste à faire chez l’humain, nous croyons que le mécanisme que nous avons mis en lumière constitue une cible thérapeutique très intéressante parce qu’il ne se limite pas à ralentir la progression de la maladie, mais qu’il permet de restaurer en partie certaines fonctions cognitives », explique le responsable de l’étude, Yves de Koninck, professeur à la Faculté de médecine et chercheur à l’Université Laval.

Le mécanisme qui permet cette avancée tourne autour d’un transporteur dans le cerveau, appelé KCC2. Une étude avait déjà démontré que les niveaux du transporteur KCC2 étaient plus bas chez les personnes décédées souffrant de l’Alzheimer.

La molécule créée par les chercheurs, le CLP290, est un activateur de KCC2 qui empêche sa diminution.

Lisez la suite de l'article du journal Le Soleil ici.

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord