COVID-19: l'insomnie, l'anxiété et la dépression ont connu une flambée en début de pandémie

La prévalence de ces problèmes de santé psychologique aurait doublé pendant cette période

La première vague de la pandémie de COVID-19 vous a rendu insomniaque, anxieux ou déprimé? Si cela peut vous rassurer, vous n'êtes pas seul, loin de là. Une étude internationale qui vient de paraître dans la revue Sleep Medicine donne la mesure de la flambée de ces problèmes pendant cette éprouvante période.

Dirigée par le professeur Charles Morin de l'École de psychologie de l'Université Laval et du Centre de recherche CERVO, cette étude réunit des statistiques sur la prévalence de l'insomnie, de l'anxiété et de la dépression dans 13 pays répartis sur 4 continents, entre mai et août 2020. «Plusieurs études indépendantes réalisées en début de pandémie dans différents pays avaient rapporté des prévalences élevées d'insomnie, d'anxiété et de dépression. Ces prévalences étaient toutefois très variables parce que la méthodologie des études n'était pas uniforme», signale Charles Morin.

Lire la suite de cet article de Jean Hamann sur le site ULaval Nouvelles

Voir la publication scientifique originale:

Charles M. Morin, Bjørn Bjorvatn, Frances Chung, Brigitte Holzinger, Markku Partinen, Thomas Penzel, Hans Ivers, Yun Kwok Wing, Ngan Yin Chan, Ilona Merikanto, Sergio Mota-Rolim, Tainá Macêdo, Luigi De Gennaro, Damien Léger, Yves Dauvilliers, Giuseppe Plazzi, Michael R. Nadorff, Courtney J. Bolstad, Mariusz Sieminski, Christian Benedict, Jonathan Cedernaes, Yuchi Inoue, Fang Han, Colin A. Espie,
Insomnia, anxiety, and depression during the COVID-19 pandemic: an international collaborative study, Sleep Medicine, Volume 87, 2021, Pages 38-45,
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1389945721004196

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord