CIUSSS Capitale nationale logo

Des aires d'autrefois

Il est temps de faire table rase du modèle classique du langage et de la terminologie qui l'accompagne, estiment deux chercheurs

Article de Jean Hamann, dans Le Fil de l'Université Laval:

L’idée voulant que la production et la compréhension du langage soient restreintes à deux aires limitées du cerveau ne tient plus la route et il est grand temps de faire table rase de ce modèle et de la terminologie qui l’accompagne. C’est ce que soutiennent Pascale Tremblay, du Département de réadaptation et du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec-Université Laval, et son collègue de la Florida International University, Anthony Steven Dick, dans un récent numéro de la revue Brain and Language. Bien que la communauté scientifique reconnaisse les lacunes de ce modèle, elle continue d’en utiliser les concepts et les termes, constatent les deux chercheurs dans leur étude.

Le modèle classique du langage est aussi appelé modèle Broca-Wernicke-Lichtheim-Geschwind en l’honneur des deux pionniers qui en ont jeté les bases, au 19e siècle, et de leurs successeurs, qui l’ont peaufiné. Il a été conçu à la suite d’observations montrant la présence de lésions dans deux aires du cerveau de personnes ayant souffert de troubles du langage pendant leur vie. Selon ce modèle, l’aire de Broca contrôle la production du langage, l’aire de Wernicke assure la compréhension du langage et les deux aires communiquent entre elles par un faisceau de neurones. «En rétrospective, les preuves scientifiques pour élaborer un modèle aussi général du langage étaient très minces, estime Pascale Tremblay, mais elles étaient à la mesure de moyens de l’époque. La façon d’étudier le cerveau se résumait à associer les symptômes des patients à des lésions observées dans leur cerveau au moment de l’autopsie.»

Lire l'article du Fil Des aires d’autrefois

Lire l'article de recherche original:

Tremblay P, Dick AS. Broca and Wernicke are dead, or moving past the classic model of language neurobiology. Brain Lang. 2016 Nov;162:60-71. doi: 10.1016/j.bandl.2016.08.004.

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord