CIUSSS Capitale nationale logo

Insomnie: Charles Morin souligne l'efficacité de la psychothérapie - de type cognitive-comportementale

Charles Morin

Les recherches du professeur Charles Morin ont montré que la psychothérapie - de type cognitive-comportementale (TCC) - est nettement plus efficace que les médicaments pour traiter l'insomnie. D'après des données présentées jeudi par M. Morin au congrès annuel de l'Association des médecin-psychiatres du Québec, les somnifères fonctionnent, mais ont un effet qui varie de faible à modéré selon les composantes de l'insomnie que l'on mesure (nombre d'éveils pendant la nuit, durée du sommeil, etc.), alors que l'effet de la TCC varie entre modéré et fort.  Il importe donc, selon ces résulats, de mieux former les médecins, et de faire en sorte que ces traitements soient couverts par la régie de l'assurance maladie du Québec.  Comme le Dr. Morin l'a dit au journaliste Jean-François Cliche dans un article récent dans Le Soleil, «C'est tellement paradoxal. Si on prescrit de l'ativan à une personne qui souffre d'insomnie, c'est couvert par la RAMQ, alors que si cette même personne-là veut aller voir un psy, elle doit payer elle-même ou avoir une assurance privée. C'est clair qu'il faudrait qu'il y ait des changements importants dans l'accès à certaines formes de psychothérapie [pas toutes, mais du moins celles dont l'efficacité est démontrée]».

Lisez l'article complet dans le Soleil: L'insomnie mal traitée au Québec

Une étude sur la thérapie cognitive-comportementale à laquelle ont participé les chercheurs du centre CERVO Annie Vallières, Chantal Mérette et Charles Morin a par ailleurs été citée dans la section santé du magazine Figaro. Le Dr. Morin y indique que «La plupart des gens qui souffrent d’insomnie viennent consulter quand cela impacte leur qualité de vie dans la journée: leur humeur, leur énergie, leurs capacités de concentration. Il est donc intéressant de montrer que la thérapie comportementale améliore non seulement la qualité du sommeil, mais aussi le bien-être dans la journée. Cela peut donner espoir aux malades».

 L'article s'intitule: «Contre l’insomnie, pensez à la thérapie comportementale» et en disponible en ligne sur le site sante.figaro.fr

Voir le résumé de l'article scientifique ici (en anglais seulement): Cognitive-behavior therapy singly and combined with medication for persistent insomnia: Impact on psychological and daytime functioning.

Écoutez une entrevue récente du Dr Morin au FM93 avec Gilles Parent

 

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI