CIUSSS Capitale nationale logo

Martin Lévesque,
Ph.D.

Professeur adjoint
Département de psychiatrie et neurosciences
Université Laval


Recherche sur les causes de la maladie de Parkinson visant le développement de nouveaux traitements pour cette maladie

Le Pr Martin Lévesque étudie le développement et le maintien des circuits de neurones produisant la dopamine dans le cerveau.  Sa recherche a permis d’identifier des molécules qui sont nécessaires au développement, à la survie et à l’intégration des neurones dopaminergiques dans le cerveau. Ces neurones jouent un rôle crucial dans le contrôle des mouvements, l’humeur, l’attention et la réponse au stress.

Les recherches du Pr Lévesque ont mené à d’importantes avancées dans la compréhension de la maladie de Parkinson, qui est une maladie neurodégénérative caractérisée par la mort progressive des neurones dopaminergiques.  Des défauts dans la fonction ou l’intégration des neurones à dopamines sont également à l’origine d’autres maladies du cerveau comme la schizophrénie, les troubles de l’attention et même la dépression. 

L’équipe du Pr Lévesque a récemment montré que deux facteurs, nommés Lmx1a et Lmx1b, sont essentiels à la survie des neurones dopaminergiques, puisqu’ils contrôlent la production d’énergie nécessaire à leur fonctionnement.  Ils ont pu montrer que l’inactivation de ces facteurs recrée les caractéristiques cellulaires observés dans la maladie de Parkinson.  Ces études ont montré un lien entre les défauts dans la production d’énergie dans les cellules, le développement des caractères spécifiques au Parkinson et la mort des neurones à dopamine. Les facteurs Lmx1a et Lmx1b jouent également un rôle dans le développement des réseaux de neurones à dopamine durant le développement embryonnaire.

La caractérisation du rôle de plusieurs gènes par le laboratoire Lévesque vise à terme à développer des thérapies pour protéger les neurones de la dégénérescence et éventuellement de permettre de régénérer les circuits de neurones à partir de cellules souches.


LES NEURONES DOPAMINERGIQUES DU MESENCEPHALE ET LES MALADIES DU CERVEAU

Les neurones dopaminergiques du mésencéphale jouent des rôles cruciaux dans le contrôle d’une variété de fonctions du cerveau, incluant les mouvements volontaires, l’humeur, la récompense, l’attention et le stress. Une dysfonction ou un développement anormal de ces neurones est à l’origine de plusieurs maladies du cerveau tels la schizophrénie, les troubles de l’attention de même que la dépression. La dégénérescence des neurones dopaminergiques du mésencéphales représente également la principale cause de la maladie de Parkinson, un des plus importants désordre neurologique humain.

On connait encore très mal comment les neurones dopaminergiques arrivent à trouver leurs cibles au cours du développement et encore moins les facteurs qui régulent le guidage de ces axones tout au long de leur parcours. L’objectif de notre laboratoire est de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires régulant le développement et le maintien des circuits neuronaux dopaminergiques. Plus spécifiquement, nos projets de recherche visent à :

1) Élucider les rôles des facteurs intrinsèques comme les facteurs de transcription durant le développement embryonnaire et chez l’adulte

2) Identifier et définir la fonction des molécules régulant le guidage axonal et l’innervation appropriée des cibles propres aux neurones dopaminergiques

3) Appliquer nos découvertes fondamentales au développement de nouvelles thérapies visant à protéger ces neurones de la dégénérescences de même que des thérapies de remplacement cellulaire efficaces afin de régénérer les circuits dopaminergiques à partir de cellules souches.


Labo Martin Lévesque

ASSISTANTE ET ASSISTANT DE RECHERCHE
Véronique Rioux, M.Sc.
Modesto Peralta, M.Sc.

ÉTUDIANT(E)S AU DOCTORAT
Marcos Schaan Profes
Charleen Salesse
Axelle Dovonou
Cleophace Akitegetse
Sarah Benyoussef

ÉTUDIANT(E)S À LA MAÎTRISE
Caroline Lafrechoux
Marishka Mehta
Charles Gora

STAGIAIRE POSTDOCTORALE
Hélène Doucet-Beaupré


Doucet-Beaupre H,Gilbert H, Profes MS,Chabrat A,Pacelli C, Giguere N, Rioux V, Charest J, Deng Q,Laguna A, Ericsson J, Perlman T, Ang SL, Cicchetti F, Parent M, Trudeau LE, Lévesque M. (2016). Lmx1a and Lmx1b regulate mitochondrial functions and survival of adult midbrain dopaminergic neurons. PNAS (In Press)

Law C, Profes MS, Levesque M, Kaldschmidt J, Verhage M, Kania A. (2015). Normal molecular specification and neurodegenerative disease-like death of spinal neurons lacking the SNARE- associated synaptic protein Munc18-1. Journal of Neuroscience. 36(2): 561-576.

Doucet-Beaupré H, Ang SL, Lévesque M. (2015). Cell fate determination, neuronal maintenance and disease state: The emerging role of transcription factors Lmx1a and Lmx1b. FEBS Letters. 589: 3727-38.

Pacelli C, Giguère N, Bourque MJ, Lévesque M, Slack RS, Trudeau LÉ. (2015). Elevated Mitochondrial Bioenergetics and Axonal Arborization Size Are Key Contributors to the Vulnerability of Dopamine Neurons. Current Biology. 25(18): 2349-60.

Drouin-Ouellet J, Gibrat C, Saint-Pierre M, Lagacé M, Badrinarayanan S, Lavallée-Bourget MH, Charest J, Chabrat A, Boivin L, Lebel M, Bousquet M, Lévesque M, Cicchetti F. (2015). Cystamine/cysteamine rescue the dopaminergic system and show neurorestorative properties in animal models of Parkinson’s disease.Neurobiology of Disease. 82: 430-444.

Chabrat A*, Doucet-Beaupré H*, Lévesque M. (2015). RNA isolation from cell specific subpopulations using laser-capture microdissection combined with rapid immunolabeling. JOVE. 98(Apr 11): 10.3791/52510. *Co-first.

Pelletier SJ, Lagacé M, St-Amour M, Arsenault D, Fecteau S, Chabrat A, Levesque M, Cicchetti F. (2014). The morphological and molecular changes of brain cells exposed to direct current electric field stimulation. The International Journal of Neuropsychopharmacology. 18(5): 1-16.

Mille F*, Tamayo-Orrego L*, Lévesque M*, Remke M, Korshunov A, Cardin J, Bouchard N, Izzi L, Kool M, Northcott PA, Taylor MD, Pfister SM and Charron F.(2014). The Shh Receptor Boc Promotes Progression of Early Medulloblastoma to Advanced Tumors. Developmental Cell. 31(1): 37-47. *Co-first.

Doucet-Beaupré H, Lévesque M. (2013). The role of developmental transcription factors in adult midbrain dopaminergic neurons. Open Access Neurosciences. 1(1): 1-13.

Yan CH* , Levesque M* , Claxton S , Johnson RL , Ang SL. (2011). Lmx1a and lmx1b function cooperatively to regulate proliferation, specification, and differentiation of midbrain dopaminergic progenitors. The Journal of Neuroscience. 31(35): 12413–12425. *Co-first.

Izzi L*, Lévesque M*, Morin S , Laniel D, Wilkes BC , Mille F , Krauss RS , McMahon AP, Allen BL , Charron F. (2011). Boc and Gas1 each form distinct Shh receptor complexes with Ptch1 and are required for Shh-mediated cell proliferation. Developmental Cell. 20(6): 788-801. *Co-first.


Docteur en neurobiologie, Université Laval
Stage postdoctoral, Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM),
Montréal, Canada, (2006-2008)
Stage postdoctoral, National institut for medical research,
Londres, Royaume-Uni (2008-2011)


Chercheur-boursier Junior, Fonds de recherche du Québec – Santé


Mots-clés: 

Neurobiologie du développement
Circuits dopaminergiques
Guidage axonal
Maladie de Parkinson
Facteurs de transcription
Neurobiologie cellulaire et moléculaire


Martin Lévesque

 
 
(418) 663-5747

 
 

2601 Chemin de la Canardière
Québec (Québec)
G1J 2G3
Canada


Bureau: 
F-6543

 
 

Nouvelles

Publications

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI

Admin