CIUSSS Capitale nationale logo

Nouvel espoir pour ralentir la maladie de Lou Gehrig - la recherche de Jean-Pierre Julien sur le site du Scientifique en chef du Québec

Lisez un article sur la recherche du professeur Jean-Pierre Julien sur le site du Scientifique en chef du Québec:

Dans 98 % des cas de SLA, on retrouve des agrégats de protéines TDP-43 dans le cytoplasme – partie qui entoure le noyau – des cellules nerveuses. Ces agrégats sont à l’origine des pertes de fonctions avec le temps. Les chercheurs ont utilisé un virus pour faire entrer dans les cellules des mini-anticorps synthétisés qui dégradent la protéine. Résultats : les fonctions cognitives et motrices des souris se sont améliorées.

Ces recherches pourraient mener à des essais cliniques humains d'ici 2 à 3 ans, et offre un espoir de bloquer l’avancement de la maladie à la suite du diagnostic.

Lisez l'article complet ici:

http://www.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca/impacts/nouvel-espoir-pour-ralentir-la-maladie-de-lou-gehrig/

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord