CIUSSS Capitale nationale logo

Pascale Tremblay,
Ph. D.

Professeure agrégée au département de réadaptation de l’Université Laval
Chercheur-boursier FRQS Junior 2
Directrice du Laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition
Co-directrice du Consortium d’imagerie en neurosciences et santé mentale (CINQ).


Découvertes permettant de mieux comprendre les problèmes des langage associés au vieillissement afin de développer des stratégies pour les prévenir, les retarder ou les renverser.

Les travaux de la professeure Pascale Tremblay visent à comprendre la production et la perception du langage, et l’évolution de la communication avec l’âge.  Le langage étant un processus complexe, la Dre Tremblay fait avancer ce domaine grâce à une approche multidisciplinaire novatrice, qui intègre des données provenant de plusieurs disciplines incluant les neurosciences cognitives, la linguistique et réadaptation, et utilisant plusieurs approches méthodologiques, incluant la neuroimagerie, la stimulation du cerveau et des approches comportementales.

Les recherches de la Pre Tremblay ont révélé des différences comportementales et de l’activation du cerveau lors du vieillissement normal, qui se manifestent par un temps de réponse plus long et des erreurs plus fréquentes, surtout lors de tâches linguistiques complexes.  Une meilleure compréhension des mécanismes sous-tendant les effets du vieillissement sur le langage ouvre la porte à des interventions adaptées pour aider les personnes âgées à maintenir leur habileté à communiquer efficacement.

Récemment, l’équipe de Pre Tremblay a entrepris plusieurs études visant à mieux comprendre les bienfaits du chant sur la communication dans le vieillissement.

La neuroimagerie pour comprendre l’organisation du cerveau

La Pre Tremblay est également reconnue internationalement pour ses études sur l’organisation des régions du cerveau impliquées dans le langage, et de l’importance des connections anatomiques entre elles, un domaine qui évolue rapidement grâce aux méthodes de neuroimagerie et de stimulation du cerveau. Ce domaine de recherche vibrant possède maintenant sa propre organisation, la Society for the Neurobiology of language (http://www.neurolang.org/), cofondée en 2009 par la Pre Tremblay. Ces nouvelles approches ont révélé un réseau de connexions complexe qui sous-tendent le langage qui dépasse largement les régions classiques du langage que sont les aires de Broca, Wernicke et le territoire de Geschwind. 

 


Les travaux de la Dre Tremblay, fondamentalement interdisciplinaires, s'inscrivent dans les domaines de la recherche en neurosciences cognitives du langage et du vieillissement, et visent à mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent la communication humaine, particulièrement les mécanismes physiologiques, neuromoteurs et neurocognitifs qui sous-tendent la perception et la production de la parole et de la voix chez l’adulte et au cours du vieillissement. La Dre Tremblay s’intéresse également aux effets comportementaux, physiologiques et fonctionnels du vieillissement sur la communication et les interactions sociales. Ses travaux visent à identifier les facteurs qui affectent l’habileté à communiquer en contexte social au cours du vieillissement (attention, audition, etc.) et au développement de stratégies pour prévenir, retarder ou renverser les effets du vieillissement sur la communication.
Pour comprendre les mécanismes qui sous-tendent la communication, et découvrir comment ces mécanismes changent au cours de la vie, la Dre Tremblay utilise des approches comportementales (analyses d’erreurs, temps de réaction, traitement acoustique de données orales, etc.), physiologiques (p. ex. l’activité des muscles faciaux, la force et l’endurance de ces muscles, la respiration, etc.), et neurologiques, incluant l’imagerie par résonance magnétique du cerveau (IRM) et la stimulation non-invasive du cerveau à l’aide de la stimulation magnétique transcranienne (TMS). Grâce à toutes ces méthodes, les travaux de l’équipe de la Dre Tremblay contribuent de manière unique à l'avancement des connaissances sur les bases biologiques et neurologiques de la communication humaine normale et pathologique.


Isabelle Deschamps, Ph.D., stagiaire postdoctorale
Melody Courson, étudiante au doctorat en médecine expérimentale
Didier Roerich-Gascon, étudiant au doctorat en neurobiologie
Catherine Lortie, étudiante au doctorat en médecine expérimentale
Pascale Bédard, étudiante à la maitrise en médecine expérimentale
Chloé Chagnon-Dumesnil, assistante de recherche
Micaël Carrier, étudiant au baccalauréat en sciences biomédicales
Sophie Bélanger-Lebel, professionnelle de recherche


  1. Bilodeau-Mercure M., & Tremblay P. (Accepté) Impact of aging on sequential speech production: articulatory and physiological factors. Journal of the American Geriatric Society.
  2. Tremblay, P., Deschamps, I., Baroni, M., Hasson, U. (2016) Neural bases of syllable frequency effects in speech perception and production. NeuroImage, 136(1),106–121.
  3. Lortie, C., Rivard, J., Thibeault, M., Tremblay, P. (2016) The moderating effect of frequent singing on voice aging. Journal of Voice.
  4. Tremblay P, Deschamps I. (2015). Structural brain aging and speech production: a surface-based brain morphometry study. Brain Structure and Function, 221(6), 3275-3299.
  5. Bilodeau-Mercure, M. Lortie, C.L., Guitton, M., Sato, M., Tremblay, P. (2014) The neurobiology of speech perception decline in aging Brain Structure and Function.
  6. Dick, A. S., Bernal, B., & Tremblay, P. (2013). The Language Connectome: New Pathways, New Concepts. Neuroscientist.
  7. Tremblay, P., Dick, A. S., & Small, S. L. (2013). Functional and structural aging of the speech sensorimotor neural system: functional magnetic resonance imaging evidence. Neurobiol Aging, 34(8), 1935-1951.
  8. Dick, A. S., & Tremblay, P. (2012). Beyond the arcuate fasciculus: consensus and controversy in the connectional anatomy of language. [Review]. Brain, 135(Pt 12), 3529-3550.
  9. Tremblay, P., Baroni, M., & Hasson, U. (2012). Processing of speech and non-speech sounds in the supratemporal plane: Auditory input preference does not predict sensitivity to statistical structure.Neuroimage, 66C, 318-332.
  10. Tremblay, P., & Small, S. L. (2011). On the context-dependent nature of the contribution of the ventral premotor cortex to speech perception. Neuroimage, 57(4), 1561-1571.
  11. Tremblay, P., & Gracco, V. L. (2009). Contribution of the pre-SMA to the production of words and non-speech oral motor gestures, as revealed by repetitive transcranial magnetic stimulation (rTMS).Brain Research, 1268, 112-124.
  12. Sato, M., Tremblay, P., & Gracco, V. L. (2009). A mediating role of the premotor cortex in phoneme segmentation. Brain and Language, 111(1), 1-7.

Spécialiste des bases biologiques de la perception et de la production de la parole, Pascale Tremblay est titulaire d’un doctorat de l’Université McGill en Sciences de la communication humaine. Pour sa thèse, elle a étudié le contrôle neuromoteur de la production de la parole avec une emphase sur le rôle des aires prémotrices latérales et médiales du cerveau, au moyen de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) et de la stimulation non-invasive du cerveau (TMS). Elle a également commencé à travailler sur les liens entre la perception et la production de la parole. Elle a ensuite effectué un premier post-doctorat (2009-2011) en neurologie et neurosciences à l’Université de Chicago dans le laboratoire du professeur Steven L. Small, Ph.D., MD., durant lequel elle a commencé à étudier les mécanismes de vieillissement neurologiques et leurs effets sur la communication humaine au moyen de l’IRMf et de la TMS. Elle a ensuite effectué un second post-doctorat à Trento, dans les alpes italiennes, en 2011 en Italie au Center for Mind/Brain Sciences (CIMeC) à l’Università degli Studi di Trento, ou elle a continué à étudier les mécanismes neurologiques qui sous-tendent le traitement et la production du langage en collaboration avec le Dr. Uri Hasson. Elle est professeure-chercheuse à l’Université Laval depuis 2011 au Département de Réadaptation de la Faculté (programme d’orthophonie).


Chercheur boursier Junior 1 du Fonds de Recherche en Santé du Québec (FRQS)


Mots-clés: 
Vieillissement, langage, parole, neurosciences cognitives, neuroimagerie, TMS, IRMf

Pascale Tremblay

 
 
(418) 663-5000 x4738

 
 

2601 Chemin de la Canardière
Québec (Québec)
G1J 2G3
Canada


Bureau: 
G-2317

 
 
 

Nouvelles

Publications

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI