CIUSSS Capitale nationale logo

Philip Jackson,
Ph.D.

Professeur titulaire
École de psychologie, Université Laval


Étude des processus cognitifs et les émotions impliqués dans les interactions sociales, notamment l’empathie

L’empathie est capacité de comprendre les émotions, les motivations et les états d’esprit des autres. Elle est essentielle pour des interactions sociales normales. Certains troubles neurologiques ou psychiatriques (traumatisme au cerveau ou schizophrénie, par exemple) interfèrent avec cette capacité.

Les recherches du Pr Phillip Jackson visent à comprendre la capacité du cerveau humain à se représenter les états d’esprit d’autrui et à identifier les facteurs qui peuvent influencer cette capacité, comme  l’expérience, les différences individuelles, ainsi que certains troubles cérébraux. 

Son équipe cherche également à identifier les systèmes et réseaux du cerveau qui sont impliqués dans l’empathie et la représentation de la douleur de soi et des autres.  Les techniques utilisées incluent l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, l’électroencéphalographie, la stimulation transcranienne non-invasive et plusieurs mesures physiologiques, comme par exemple le rythme cardiaque.  
Les études du laboratoire de Philip Jackson ont contribué à expliquer pourquoi les personnes qui sont souvent exposées à des personnes qui souffrent, comme les professionnels de la santé, vont évaluer différemment la douleur des patients comparativement aux personnes moins exposées à la douleur des autres.  Son équipe a décelé des variations dans l’activité neuronale du cerveau, qui dépendent de l’expérience professionnelles, et qui sous-tendent ces différences.

Plus récemment, le Pr Jackson et son équipe ont utilisé la réalité virtuelle et des jeux vidéo pour identifier des marqueurs physiologiques (comme par exemple le rythme cardiaque) qui se manifestent selon les émotions ressenties lors d’interaction humain-machine. 
 


Mes intérêts de recherche portent sur la capacité du cerveau humain à se représenter mentalement les actions, les émotions ou les états d’esprit d’autrui. Dans une perspective de neuroscience cognitive et sociale, mon programme de recherche examine les facteurs qui peuvent influencer cette capacité, tels que les différences individuelles, l’apprentissage et la plasticité cérébrale, ainsi que la présence de troubles neurologiques (p. ex. traumatismes cranio-cérébraux) au psychiatrique (p. ex. schizophrénie). Des études en cours visent à identifier, à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, l’électroencéphalographie, la stimulation magnétique transcrânienne et diverses réponses physiologiques (par ex. rythme cardiaque, conductance de la peau), les systèmes cérébraux impliqués dans la représentation de la douleur et dans des processus plus complexes de la cognition sociale, comme l’empathie. Les plus récents développements de son laboratoire portent sur l’utilisation de marqueurs neurophysiologiques lors d’interaction humain-machine notamment avec des avatars exprimant des émotions ainsi que des jeux vidéo.


Professionnelle de recherche
Sarah-Maude Deschenes, Dt.P., M.Sc.

Stagiaires postdoctoraux
Cindy Chamberland, Ph.D.
Aurore Meugnot, Ph.D.

Étudiants au doctorat
Béatrice Tousignant (recherche-intervention)
Marie-Audrey Lavoie (recherche-intervention)
Elsa Massicotte (recherche-intervention)
Cynthia Berthiaume (D. Psy)
Josiane Jauniaux (recherche-intervention)
Marie-Pier B.-Tremblay (recherche-intervention)
Frédéric Grondin (D. Psy)

Étudiants à la maîtrise
Marie-Hélène Tessier
Marc-André Bouchard
Roxanne Poulin


Krishnan, A., Woo, C.W., Chang, L., Gu, X., Lopez-Solà, M., Jackson, P.L., i Nuez, J.P., Fan, J. & Wager, T. (2016). Somatic and vicarious pain are represented by dissociable multivariate brain patterns. eLife, 2016;5:e15166.

Jackson, P.L., Michon, P.E., Geslin, E., Carignan, M., Beaudoin, D. (2015). EEVEE: the Empathy-Enhancing Virtual Evolving Environment.. Frontiers in Human Neuroscience, 9:112.

Achim, AM, Ouellet, R, Lavoie, MA, Vallières, C, Jackson, PL, & Roy, MA. (2013). Impact of social anxiety on social cognition and functioning in patients with recent-onset schizophrenia spectrum disorders. Schizophrenia Research, 145(1-3), 75-81.

Lavoie, MA., Plana, I., Godmaire-Duhaime, F., Bédard-Lacroix, J., Jackson, P.L., & Achim, A.M. (2014). Performance in Multiple Domains of Social Cognition in Parents of Patients with Schizophrenia. Psychiatry Research, 2014 Aug 1. pii: S0165-1781(14)00634-9. doi: 10.1016/j.psychres.2014.07.055. [Epub ahead of print].

Hadjistavropoulos, T., Craig, K.D., Duck, S., Cano, A.M. Goubert, L., Jackson, P.L., Mogil, J.S., Rainville, P., Sullivan, M., Williams, A.deC., Vervoort, T., Fitzgerald, T.D. (2011). A Biopsychosocial Formulation of Pain Communication. Psychological Bulletin, 137 (6), 910-939.

Budell, L., Jackson, P., Rainville, P. (2010). Brain responses to facial expressions of pain: Emotional or motor mirroring? Neuroimage, 53, 355-363.

Jackson P.L., Rainville P., Decety J. (2006). To what extent do we share the pain of others? Insight from the neural bases of pain empathy. Pain, 125, 5-9.

Jackson, P.L., Meltzoff, A.N. & Decety, J. (2005). How do we perceive the pain of others: A window into the neural processes involved in empathy. NeuroImage, 24, 771-779.

Jackson, P.L & Decety, J. (2004). Motor Cognition: A new paradigm to investigate self-other interactions. Current Opinion in Neurobiology, 14, 259-263.

Decety, J., & Jackson, P.L. (2004). The functional architecture of human empathy. Behavioral and Cognitive Neuroscience Review, 3, 71-100.

Liste des publications récentes: https://www.psy.ulaval.ca/?pid=1010
 


Après des stages postdoctoraux en neurosciences cognitives à la University of Washington et à l’Université de Montréal, monsieur Jackson est nommé, en 2005, professeur adjoint sous octroi à l’École de psychologie, devient professeur agrégé en 2010 et professeur titulaire en 2014. Il est présentement chercheur-boursier Senior du FRQS. Neuropsychologue et spécialiste de l’imagerie cérébrale, il effectue ses travaux au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ), ainsi que sur le campus de l’Université Laval.


2014-2018 Bourse chercheur boursier senior Fonds de Recherche en Santé du Québec (FRSQ)

2008-2013 Bourse de Nouveau Chercheur Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC)

2005-2009 Bourse de Chercheur-Boursier Junior 1 Fonds de Recherche en Santé du Québec (FRSQ)

2003-2005 Bourse de Recherche Postdoctorale Instituts de recherche en santé du Canada

2003 Certificat d’excellence de la thèse de doctorat Société Canadienne de Psychologie (CPA)

2003 Nomination, Prix de la Meilleure Thèse Faculté des Sciences Sociales, Université Laval


Mots-clés: 

Neuropsychologie, Douleur & cognition, Neurosciences cognitives, IRMf, Neurosciences sociales, Empathie, Développement de technologies modulant l’empathie


Philip Jackson

 
 
(418) 656-2131 x5151

 

École de psychologie
Pavillon Felix-Antoine Savard
Local 1520
Québec (Québec) G1K 7P4
Canada


Bureau: 
G-2318

 
 
 

Publications

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI

Admin