CIUSSS Capitale nationale logo

Pourquoi une brûlure cause-t-elle plus de douleur qu'un pincement?

Lisez un article récent de Jean Hamann sur le site des nouvelles de l'Université Laval:

Une étude met en lumière le mécanisme responsable du traitement différentiel de ces signaux douloureux dans la moelle épinière

Comment se fait-il que la douleur causée par une brûlure semble plus vive et dure plus longtemps que la douleur provoquée par un pincement? «Intuitivement, je croyais que c'était parce que la brûlure causait davantage de dommages physiques à la peau, répond le professeur Yves De Koninck, de la Faculté de médecine et du Centre de recherche CERVO. Nos récents travaux suggèrent toutefois une autre explication à ce phénomène et cette piste nous aide à mieux comprendre comment le système nerveux traite les signaux de douleur.»

Dans un article publié dans Nature Communications, deux membres de l'équipe du professeur De Koninck, Francesco Ferrini et Jimena Perez-Sanchez, expliquent comment ils ont fait appel à des procédés optogénétiques pour stimuler, à l'aide d'un faisceau lumineux, des récepteurs thermiques et des récepteurs mécaniques situés dans la patte de souris génétiquement modifiées. «Ces stimulations ne provoquent aucun dommage physique, mais elles déclenchent les mêmes réponses sensorielles qu'une brûlure ou un pincement», explique le professeur De Koninck.

Lisez la suite sur le site nouvelles.ulaval.ca

Lisez l'article scientifique publié dans Nature Communications:

Ferrini, F., Perez-Sanchez, J., Ferland, S., Lorenzo, L. E., Godin, A. G., Plasencia-Fernandez, I., Cottet, M., Castonguay, A., Wang, F., Salio, C., Doyon, N., Merighi, A., & De Koninck, Y. (2020). Differential chloride homeostasis in the spinal dorsal horn locally shapes synaptic metaplasticity and modality-specific sensitizationNature communications11(1), 3935. https://doi.org/10.1038/s41467-020-17824-y

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord