CIUSSS Capitale nationale logo

Quatre pistes de recherche pour vaincre l'Alzheimer

«Alzheimer», un mot qui fait presque aussi peur que «cancer». Avec raison! On n’en meurt pas rapidement, mais la longue dégénérescence du cerveau qu’entraîne la maladie est ô combien atroce pour qui en souffre. Perte de mémoire d’abord bénigne, puis de plus en plus incapacitante, jusqu’à ne plus pouvoir parler, ne plus reconnaître personne, ne plus savoir marcher, ni manger, pour finir grabataire, incapable de respirer, dans une profonde absence à soi et au monde. 

On ne connaît pas encore précisément les causes de cette dégénérescence, mais on sait que la maladie se caractérise toujours par un enchevêtrement neurofibrillaire dans le cerveau et par des dépôts de protéines qui se forment graduellement autour des neurones, créant des «plaques séniles» contre lesquelles les défenses immunitaires s’avèrent impuissantes. Mais il y a de l’espoir. Partout, des chercheurs s’activent pour trouver des remèdes à cette maladie qui n’est pas une condition obligatoire de la vieillesse. À l’Université Laval, quatre équipes de pointe explorent des avenues tout à fait prometteuses… à long terme. 

Voir la suite de l'article de Serge Beaucher ici

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord