Station 02

en-tête station 2 illumina

Mosaïque

Sherpa, 130 boul. Charest Est

Cette œuvre consiste en des impressions tirées de photographies au collodion humide sur plaques d’aluminium. En février 2023, quelques douzaines de personnes ont accepté de se prêter à une séance photo. Cette série de portraits a été créée en utilisant l’un des plus anciens procédés de photographie. Au XIXe siècle, la photographie au collodion humide a rendu le portrait accessible aux gens ordinaires. Aujourd’hui, il permet toujours d’avoir la fierté de se faire immortaliser en photo, de devenir visible.
 

Textures de cohabitation

Sherpa, 130 boul. Charest Est

À la suite des discussions menées en février 2023 sur la mémoire et l’expérience du quartier Saint-Roch, les participant.es ont été invités à réfléchir à un objet représentant la notion de cohabitation. L’installation qui en résulte remet en scène ces objets et ces mots porteurs de sens pour ces gens qui animent le quartier. En plus de mobiliser les thèmes chers aux participant.es en lien avec le quartier Saint-Roch, l’installation invite à réfléchir à la notion d’équilibre qui traverse nos vies, un équilibre précaire, inégal et aléatoire. Quand tout se joue sur un coup de dés avant même d’avoir appris à jouer.

Lien avec le parcours

La cohabitation entre les divers groupes qui composent le quartier est à la fois une valeur partagée et un enjeu de mieux-être et de vivre-ensemble. De tous temps, Saint-Roch a été un quartier d’accueil de groupes minoritaires, de brassages culturels, d’échanges, de mixité sociale et d’innovations en tous genres. Plusieurs fois affligé par des évènements affectant sa population (grands feux, guerre des gangs, construction de l’autoroute Dufferin-Montmorency et destruction de quartiers, pertes démographiques) Saint-Roch, le résilient, est un phoenix dont les secrets portent plusieurs noms : solidarité intra-communautaire, créativité, adaptation et résistance. Célébrer ses gens et proposer une sculpture de la cohabitation est une manière d’affirmer de quoi et de qui est fait ce quartier de tous les possibles.

Artistes invité.e.s

Yves Lavoie & Sarah Bourdages Duclot

Sarah Bourdages Duclot

Sarah Bourdages Duclot

Sarah Bourdages Duclot est titulaire d’un doctorat en anthropologie de l’université Laval, d’une maîtrise en communication et d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQÀM. Elle s’intéresse à l’art à travers les dimensions anthropologiques et, à l’éthique de l’art et à l’autonomisation par l’art, afin de donner une voix et une visibilité aux groupes marginalisés et minorisés. Elle a réalisé une dizaine de court-métrages documentaires et un long métrage en collaboration avec ses partenaires de recherches autochtones au Brésil, dans le cadre de son doctorat.

Yves Lavoie

Yves Lavoie

Yves Lavoie est un photographe autodidacte. Il tient un studio de portrait au collodion humide, un des plus anciens procédés photographiques, à St-Anaclet dans le Bas-St-Laurent. Son approche de la photographie, et particulièrement du portrait, est inspirée de réflexions sur le rôle des objets comme support de mémoire. Sa pratique intime, centrée sur le dialogue avec les personnes qui viennent poser pour un portrait,  laisse de l’espace à leur expérience subjective.

Logos

Station 2 en image: Oeuvre collective liée à l’expérience du quartier

 

Image de la station sherpa – parcours illumina

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord