CIUSSS Capitale nationale logo

Une étude de Caroline Ménard contribue à expliquer comment le stress chronique peut mener à la dépression

Une publication récente de Caroline Ménard montre que le stress chronique, comme celui qui vient avec l'intimidation, réduit l'étanchéité de la barrière hématoencéphalique, dont la fonction est de protéger le cerveau contre des contaminants ou microbes qui pourraient se trouver dans le sang.  Les cerveaux des personnes déprimées montrant des signes d'inflammation, Caroline Ménard et ses collègues avaient fait l'hypothèse que le relâchement de la barrière hématoencéphalique pouvait permettre à des molécules et des microbes d'atteindre le cerveau, causant l'inflammation.

 «Notre étude est la première à démontrer que l’inflammation périphérique induite par un stress social chronique peut influencer directement le cerveau en altérant l’intégrité de la barrière hématoencéphalique. Elle confirme également le rôle central de l’inflammation dans le développement de symptômes dépressifs»,

a indiqué Mme Ménard.

Cette avancée pourrait avoir des répercussions cliniques sur trois plans, poursuit la chercheuse. D’une part, elle suggère qu’on pourrait diagnostiquer la dépression majeure chez des personnes à risque, celles qui souffrent de maladies cardiovasculaires par exemple, en évaluant la perméabilité de la BHE par résonance magnétique. D’autre part, puisque des molécules du sang peuvent traverser cette barrière, il est possible que des molécules du cerveau puissent passer dans le sang. Certaines de ces molécules pourraient donc servir de biomarqueurs sanguins pour la dépression. «Enfin, à plus long terme, on pourrait envisager le développement de nouveaux traitements de la dépression qui cibleraient l’expression de la claudine-5 afin de maintenir l’intégrité de la barrière hématoencéphalique», conclut Caroline Ménard.

Apprenez-en plus sur cette importante découverte ici:

 

Article de recherche original:

Social stress induces neurovascular pathology promoting depression, Menard, Caroline, Pfau Madeline L., Hodes Georgia E., Kana Veronika, Wang Victoria X., Bouchard Sylvain, Takahashi Aki, Flanigan Meghan E., Aleyasin Hossein, LeClair Katherine B., Janssen William G., Labonte Benoit, Parise Eric M., Lorsch Zachary S., Golden Sam A., Heshmati Mitra, Tamminga Carol, Turecki Gustavo, Campbell Matthew, Fayad Zahi A., Tang Cheuk Ying, Merad Miriam, and Russo Scott J. , Nature Neuroscience, 2017/12/01, Volume 20, Issue 12, p.1752 - 1760, (2017) Google Scholar RIS

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESI

Admin