CIUSSS Capitale nationale logo

Une intervention psychologique prévient l'insomnie chez les adolescents

La thérapie cognitivo-comportementale conçue par Charles Morin démontre son efficacité pour prévenir l'insomnie chez des jeunes à risque

Une intervention psychologique de courte durée, inspirée d'une thérapie conçue par le professeur Charles Morin de l'Université Laval, réduirait de 71% le risque d'apparition de l'insomnie chez des adolescents à risque. Les détails de cette étude, réalisée par l'équipe de Yun-Kwok Wing, de la Chinese University of Hong Kong, et par le professeur Morin, de l'École de psychologie et du Centre de recherche CERVO de l'Université Laval, viennent de paraître dans la revue Pediatrics.

Les chercheurs ont recruté 242 jeunes de 12 à 18 ans ayant des problèmes de sommeil dont la gravité se situait en deçà des critères d'insomnie du DSM-5. Leur sommeil était perturbé au moins une fois par mois, mais moins de trois fois par semaine. De plus, ces jeunes provenaient de familles où au moins l'un des parents souffrait d'insomnie ou avait souffert d'insomnie dans le passé. «Les enfants issus de ces familles courent eux-mêmes trois fois plus de risques de souffrir un jour d'insomnie», souligne le professeur Morin.

Lisez la suite de l'article sur le site ULaval nouvelles

Research article: A Prevention Program for Insomnia in At-risk Adolescents: A Randomized Controlled Study Ngan Yin Chan, Shirley Xin Li, Jihui Zhang, Siu Ping Lam, Amy Pui Ling Kwok, Mandy Wai Man Yu, Joey Wing Yan Chan, Albert Martin Li, Charles M. Morin, Yun Kwok Wing; Pediatrics Mar 2021, 147 (3) e2020006833; DOI: 10.1542/peds.2020-006833

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord