CIUSSS Capitale nationale logo

Visionnez la conférence de Simon Coulombe : Télétravail et santé mentale : réflexions et avenues pour optimiser le bien-être au travail suite au déconfinement

Alors que les mesures sanitaires pour contrôler la propagation de la COVID-19 semblent s’alléger, les milieux de travail préparent « l’après-COVID-19 ». Si la situation est encore incertaine, il semble que plusieurs organisations miseront sur la flexibilité en donnant à leurs employé.e.s la possibilité de continuer à travailler de la maison selon leurs préférences et besoins. Dans ce contexte, la question du bien-être et de la santé mentale des employé.e.s en télétravail est un enjeu important pour les employé.e.s eux-mêmes, pour les gestionnaires et leaders et pour les organisations. Cette question retient aussi l’attention des chercheur.se.s depuis plusieurs années et encore davantage depuis le début de la pandémie. La présentation vise à faire un état de la question sur la base de la littérature scientifique tout en s’appuyant sur deux études menées par le présentateur et son équipe sur les facteurs de risque et de résilience influençant le bien-être des travailleur.se.s durant la pandémie de la COVID-19. La présentation inclura des avenues de réflexion et d’actions organisationnelles et personnelles pour favoriser l’autogestion de la santé mentale en contexte de télétravail. On discutera aussi de suggestions concrètes issues des recherches pour créer un environnement physique de travail favorable au bien-être.

Visionnez la conférence ici.

Simon Coulombe est professeur agrégé au Département des relations industrielles de l'Université Laval, chercheur régulier à VITAM - Centre de recherche en santé durable et chercheur associé à Relief - Le chemin de la santé mentale. Formé en psychologie communautaire, il mène des recherches sur la promotion du bien-être positif et le rétablissement en santé mentale chez des personnes de divers groupes marginalisés, incluant les personnes vivant avec des difficultés de santé mentale et celles en situation de précarité d’emploi. Ses travaux se situent à l’intersection entre les relations industrielles et plusieurs champs de la psychologie (communautaire, positive, environnementale et organisationnelle). Il possède aussi une expertise particulière sur les effets de l’aménagement physique des milieux de vie (travail, maison, quartier) sur la santé mentale. Dans la dernière année, il a dirigé deux études longitudinales sur la santé mentale et le bien-être des travailleur.se.s canadiens en contexte de COVID-19, incluant en télétravail.

Financement / Soutien / Partenaires

logo FRQ-S logo ctrn logo fci logo cihr irsc logo nserc logo MESISentinelle nord